Publicité illicite : British American Tobacco condamné à Nanterre

le
0
La filiale française du fabricant de cigarettes a été condamnée pour «publicité illicite en faveur du tabac ou des produits du tabac». Une victoire pour l'association Droits des non fumeurs (DNF).

British American Tobacco (BAT) France et son ancien président, Ricardo De Almeida Orlander, viennent d'être condamnés respectivement à des peines d'amendes de 50.000 et 5.000 euros pour «publicité illicite en faveur du tabac ou des produits du tabac». Cette décision rendue le 5 octobre dernier par le tribunal de grande instance de Nanterre est une victoire pour DNF, Droits des Non fumeurs. «Nous avions attaqué BAT il y a un an environ à la suite d'affichettes placardées chez les buralistes et sur lesquelles apparaissaient le slogan suivant: «faux tabac, vrai danger», rappelle Gérard Audureau, président de l'association.

Le consommateur trompé

Or les juges ont tout d'abord sanctionné la publicité, en soit illicite. Mais surtout, ils ont estimé, que par le biais de ce slogan, BAT avait induit en erreur les consommateurs. «Ce slogan laisse entendre que le vrai tabac ne constitue donc pas un danger. Ce qui est évidemment faux. Nous dénonçons cette supercherie de BAT

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant