Publicité : 2,7 kg de prospectus chaque mois dans les boîtes aux lettres

le
1
Publicité : 2,7 kg de prospectus chaque mois dans les boîtes aux lettres
Publicité : 2,7 kg de prospectus chaque mois dans les boîtes aux lettres

Malgré la publicité en ligne et les autocollants «Stop pub», les prospectus publicitaires sont toujours plus nombreux dans nos boîtes aux lettres. Selon une enquête réalisée en avril par des bénévoles de l'association de consommateurs UFC Que-Choisir dans 58 départements, le poids moyen mensuel constaté est de 2,7 kg de papier, pour 72 prospectus délivrés en moyenne, alors que le volume de papier était de 2 kg en 2004.

Pour l'association, il s'agit d'une gabegie «économique et écologique». Cette hausse de 35% en dix ans témoigne d'«un échec de la politique de prévention de la pollution publicitaire, d'autant plus grave qu'elle est à la charge des consommateurs», regrette Alain Bizot, président de l'association, soulignant que les annonceurs dépensent près de 3 milliards d'euros par an en prospectus.

Sur le podium, la grande distribution arrive largement en tête avec plus du tiers des imprimés distribués, devant les enseignes de bricolage/jardinage et les magasins d'ameublement/décoration.

L'autocollant «Stop pub» né en 2011 collé sur les boîtes aux lettres est «rempart» efficace, même si les distributeurs ne le respectent pas forcement. Selon l'UFC, les ménages recoivent tout de même 12 prospectus pour un poids de 370 grammes de papier. Probléme : cet autocollant n'est utilisé que par moins d'un Français sur dix.

Devant ce constat, l'UFC demande aux pouvoirs publics la mise en place d'une «pénalité financière», comme au Portugal et en Allemagne, pour les enseignes qui ne respecteraient pas le Stop pub. «Ce dispositif aura un rôle réellement dissuasif et permettra aux collectivités territoriales de disposer de tous les outils nécessaires pour mener une véritable politique de prévention des déchets papiers», ajoute l'UFC.

En outre, l'association de consommateurs réclame un audit du ministère de l'environnement sur le financement du recyclage du papier qui, selon elle, est ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • c.debarg le mardi 24 juin 2014 à 14:36

    du pour et du contre , les pub pour la majorité des français ne servent a rien !on paie des taxes , et çà fait travailler des gens autant moins de chomeurs a payer