Publicis va prendre le cap du numérique

le
2
LE PATRON DE PUBLICIS MISE SUR LE NUMÉRIQUE
LE PATRON DE PUBLICIS MISE SUR LE NUMÉRIQUE

LONDRES (Reuters) - Le président du directoire de Publicis Maurice Lévy a déclaré qu'il assurerait une transformation plus rapide et plus profonde du groupe publicitaire dans le numérique après l'échec de la fusion avec Omnicom.

"Je suis focalisé sur l'avenir à 100%, le passé ne m'intéresse guère, voilà tout", a-t-il déclaré au sujet de cet échec. "Je me concentre sur la manière d'affiner notre stratégie".

Publicis et Omnicom ont renoncé début mai à leur projet de fusion de 35 milliards de dollars, les obstacles à l'opération qui devait donner naissance au nouveau numéro un mondial étant devenus insurmontables.

Maurice Lévy a déclaré qu'il se concentrait désormais sur des acquisitions de petite taille dans le numérique et a évalué à "zéro" la probabilité d'une fusion à l'échelle de celle qui avait été envisagée avec Onmnicom.

Le groupe, a-t-il dit, réalise 40% de son chiffre d'affaires sur les appareils numériques comme les tablettes et les smartphones et sur des plateformes comme Facebook. Maurice Lévy prévoit que cette proportion dépasse les 50% d'ici 2018.

Le patron de Publicis anticipe par ailleur un second trimestre morose avant une accélération au trimestre suivant.

Maurice Lévy, âgé de 72 ans, a également dit que le ratio de distribution du dividende pourrait être relevé à 40% en temps utile et que le conseil de surveillance étudierait la question de sa succession en fin d'année.

(Mathilde Gardin pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dupon666 le vendredi 20 juin 2014 à 19:47

    papy sort du moyen age

  • kenzo6 le vendredi 20 juin 2014 à 19:18

    enlèves ta perruque et ta prothèse ont t'as reconnu