Publicis rachète 18 millions de ses propres actions à Dentsu

le
0
PUBLICIS RACHÈTE UN BLOC DE 18 MILLIONS DE SES ACTIONS À DENTSU
PUBLICIS RACHÈTE UN BLOC DE 18 MILLIONS DE SES ACTIONS À DENTSU

PARIS (Reuters) - Publicis a annoncé avoir racheté vendredi la majorité de la participation que détenait depuis 10 ans dans son capital le groupe publicitaire japonais Dentsu, qui était son principal actionnaire, devant Elisabeth Badinter, fille du fondateur du groupe publicitaire français Marcel Bleustein-Blanchet.

Publicis a racheté avant l'ouverture de la Bourse un bloc de 18 millions de ses propres actions pour un prix total de 644,4 millions d'euros, soit 35,80 euros par action, à Dentsu, qui disposait d'une option de vente jusqu'à juillet 2012.

Sur ce total, Publicis a annulé 10,8 millions d'actions, ce qui correspond au maximum autorisé compte tenu d'une opération d'annulation déjà réalisée le 10 mai 2010.

Le groupe a ainsi annulé au total 10% de son capital au cours des 24 derniers mois.

Cette opération, financée sur la trésorerie du groupe, aura un effet positif sur le bénéfice net par action dilué de l'ordre de 6% en 2012 et de 7% en année pleine, a précisé le troisième groupe publicitaire mondial dans un communiqué.

Le groupe avait fait part à plusieurs reprises de son intention d'annuler les actions détenues par Dentsu si le japonais exerçait son option.

A l'issue de cette opération, Elisabeth Badinter, qui est également présidente du conseil de surveillance de Publicis, devient le premier actionnaire du groupe avec 10,99% du capital et 19,92% des droits de vote.

De son côté, Dentsu conserve une part symbolique de 2,12%, mais ses deux représentants au conseil de surveillance ont démissionné. Ils ne seront pas remplacés, a précisé le groupe.

Ces décisions ne remettent pas en cause les deux coentreprises conclus entre les deux groupes, Beacon Communications et Dentsu Razorfish, détenus respectivement à 66% et 19,35% par Publicis.

"Même si cette annonce était partiellement anticipée (mais pas intégrée), c'est une très bonne nouvelle pour Publicis", souligne Adrien de Saint Hilaire, analyste médias chez Exane BNP Paribas.

Le marché a en effet réagi positivement à cette opération, réalisée avec une décote de 13,35% par rapport au cours de clôture de bourse de jeudi.

Vers 10h00, le titre gagnait 2,12% à 42,19 euros, portant la capitalisation boursière du groupe à 8,15 milliards d'euros. Le titre gagne ainsi 18,6% depuis le 1er janvier.

Jean-Michel Bélot, édité par Marc Angrand

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant