Publicis pénalisé par le ralentissement en Europe

le
0
Au troisième trimestre, le recul d'activité du numéro trois mondial de la communication s'établit à -3,6% en Europe (hors Russie) à périmètre constant. Les autres marchés sauvent le trimestre.

Le mois de septembre est à marquer d'une pierre blanche pour les groupes de communication. Après WPP, qui a annoncé jeudi des résultats marqués par un ralentissement sensible de sa croissance depuis la rentrée, Publicis a publié ce vendredi matin un revenu au troisième trimestre de 1,62 milliard d'euros, en croissance organique de 2%, affecté lui aussi par une chute d'activité en septembre.

«Les mois de juillet et août ont poursuivi la tendance haussière puis septembre a été marqué par un refroidissement brutal des économies européennes», souligne Maurice Lévy, président du directoire de Publicis Groupe. Au troisième trimestre, le numéro trois mondial de la communication, maison mère des réseaux publicitaires Publicis, Leo Burnett et Saatchi & Saatchi mais auss...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant