Publicis garde le cap malgré la crise

le
0
Au premier trimestre, le revenu du groupe français a progressé de 1,3 %. Le groupe a bénéficié à plein d'un bon équilibre géographique : le marché nord-américain représente désormais 50 % de son revenu.

L'Europe décroche mais Publicis ne flanche pas. Le groupe français de communication a publié lundi un revenu au premier trimestre de 1,56 milliard d'euros, en hausse de 7,6 % à données publiées et de 1,3 % à périmètre constant. Le numéro trois mondial, qui coiffe les réseaux Publicis, Saatchi & Saatchi, Leo Burnett ou Starcom, a certes souffert en Europe, mais la vigueur du marché nord-américain et le dynamisme des pays émergents lui permettent de réaffirmer ses objectifs sur l'ensemble de l'année: une croissance organique supérieure à celle du marché et une amélioration de la marge.

«Nous nous attendions à une année difficile mais elle se révèle finalement un peu mieux que prévu, indique Maurice Lévy, président du directoire de Publicis Groupe. Nous...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant