PUBLICIS : dépréciations d'actifs et croissance organique décevante font chuter le titre

le
0

(AOF) - Publicis perd 4,5% à 59,94 euros après avoir fait état d'une baisse organique de son chiffre d'affaires de 2,5% au quatrième trimestre à 2,66 milliards d'euros. Les analystes s'attendaient à une fin d'exercice compliquée pour le groupe français compte tenu des pertes de budgets enregistrées ces derniers mois mais sans doute pas à ce point. JPMorgan par exemple tablait sur un repli organique de 0,9%. Compte tenu de ce quatrième trimestre, le chiffre d'affaires annuel de Publicis a augmenté de 0,7% en organique à 9,73 milliards.

En dépit de cette croissance ralentie, Publicis est parvenu à faire croitre de 2% sa marge opérationnelle à 1,51 milliard d'euros.

Mais, Publicis a enregistré une perte de valeur comptable (non cash) de 1,4 milliard d'euros sur Publicis.Sapient. Le pôle a pris du retard dans l'intégration des acquisitions historiques, en particulier de Razorfish. Une nouvelle équipe de management a été nommée et les besoins d'investissements dans les équipes consulting réévalués. Les nouvelles projections prennent en compte une croissance plus forte qu'escompté sur le segment " business transformation " mais en revanche un ralentissement plus rapide de ses autres segments numériques, ce qui pèse sur la croissance prévue de l'ensemble sur les proches années à venir.

Dans ce contexte, le groupe a vu ses comptes annuels passer dans le rouge avec une perte nette part du groupe de 527 millions d'euros contre un profit de 901 millions d'euros en 2015.

Enfin, Publicis a augmenté son dividende de 15,6% à 1,85 euro.

En termes de perspectives, Publicis s'attend à ce que le premier semestre de 2017 subisse encore l'impact de certaines pertes de budgets et des difficultés de Razorfish, mais les effets s'estomperont progressivement avec la montée en charge des gains de budgets. Le plan 2018 devrait pouvoir se dérouler normalement.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant