Pub télé : la guerre des prix fait rage

le
0
Les acheteurs médias attendent une baisse des recettes de 7 à 15 % au premier trimestre.

À feu et à sang. Le marché publicitaire de la télévision connaît une baisse sans précédent dont l'onde de choc atteint les autres médias. Mardi, les résultats du premier trimestre de la filiale télé de NRJ se révélaient alarmants: une chute de 8 % des recettes de NRJ12 alors que les audiences de la chaîne ont fortement progressé. Un décalage qui, pour la plupart des régies comme des agences médias, témoigne de la guerre des prix que se livrent les deux poids lourds du secteur: TF1 et M6. Paradoxe, dans le même temps, «la durée de la publicité dans les écrans augmente de 26,8 %, portée notamment par l'activité sur les chaînes de la TNT (+ 33,2 %) et les nouvelles chaînes disponibles depuis le 12 décembre 2012», selon Kantar Media. Cela veut bien dire que les prix ont chuté.

«Nous sommes confrontés à l'attentisme des annonceurs, qui préfèrent suspendre leurs investiss...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant