Pub : les chaînes TV confrontée à une forte pression sur les prix

le
0
Depuis 2008, l'ensemble du marché a perdu 20% de sa valeur sur sa cible fétiche, la ménagère de moins de 50 ans.

L'année 2012 sera une année à haut risque pour l'audiovisuel français. En trois ans, l'ensemble du marché de la télévision a perdu 20% de sa valeur sur sa cible publicitaire phare, la ménagère de moins de 50 ans. Une situation due, certes, à la disparition partielle de la pub sur France Télévisions mais aussi à l'émergence de la TNT comme à la crise de 2008. Si 2010 a été une année de reprise, toutes les chaînes s'attendent à un tassement de leurs recettes cette année et l'inquiétude pointe désormais pour 2012. Au sein des chaînes et des agences médias, les professionnels ont les yeux rivés sur l'indicateur clé du marché publicitaire: le coût GRP. Il permet de calculer la rentabilité d'un écran publicitaire en mettant en relation son prix et la proportion d'une cible qu'il touche. Plus simplement, plus ce coût GRP est élevé, plus la chaîne est réputée avoir de la valeur. Inversement, plus il est bas, moins les annonceurs ont à dépenser pour leur

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant