Pub : Facebook condamné à payer 20 millions d'euros

le
0
Un modèle de publicité hybride, qui utilise les préférences des utilisateurs pour faire la promotion de marques, vaut au réseau social une condamnation aux Etats-Unis et le paiement de 20 millions de dollars de dommages et intérêts.

Sur Facebook, un simple «like» peut vous transformer en panneau publicitaire. Au grand mécontentement de certains utilisateurs, qui ont attaqué le réseau social devant la justice américaine en avril 2011. Ce procès s'est achevé lundi, avec l'approbation par un juge fédéral de l'accord trouvé entre les plaignants et l'accusé. Facebook va finalement verser 20 millions de dollars de dommages et intérêts.

Des publicités hybrides

Le noeud de la discorde se situe autour d'un modèle publicitaire introduit par Facebook début 2011: les histoires sponsorisées. Surtout destinées aux tablettes et aux smartphones, ces publicités puisent directement dans l'activité des utilisateurs de Facebook afin de «personnaliser» la réclame. Pa...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant