Psychothérapies : la nouvelle vague

le
0
Pour lutter contre les maux de notre époque, les méthodes se renouvellent, puisant dans des traditions anciennes.

Révolution à chaque époque ses troubles. Et à chaque trouble ses offres thérapeutiques. Aujourd'hui, comme l'a montré le sociologue Alain Ehrenberg, c'est un sentiment d'insuffisance dont souffrent la plupart des personnes qui consultent, un mal-être qu'il a résumé par la formule choc La Fatigue d'être soi (titre de l'ouvrage paru chez Odile Jacob). Le Dr Yasmine Liénard, psychiatre à l'hôpital Cochin, utilise un autre vocable pour décrire ce syndrome qui atteint beaucoup des contemporains: «Notre esprit se déclôt, explique-t-elle. Face à plus de liberté, moins de repères familiaux ou idéologiques, le côté autodestructeur de notre agitation mentale se réveille.»

Obsessions, anticipation d'échecs ou de catastrophes, ruminations quant aux multiples choix possibles dans tous les domaines... Ces pensées automatiques sont sources de souffrance, d'impuissance et souvent inadaptées au réel, comme si nous déclenchions trop souvent un «film mental» épuisant ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant