Psychiatrie : polémique sur l'obligation de soin

le
0
Les sénateurs examinaient ces jours-ci le projet de loi sur l'obligation de soins en cas de troubles psychiatriques. Un projet vivement décrié par la profession.

Le projet de loi sur l'hospitalisation d'office continue de faire parler de lui. Déjà adopté par les députés en mars, il était examiné au Sénat mardi et mercredi, sous l'½il critique des syndicats de psychiatres, dont une partie a manifesté mardi devant le Palais du Luxembourg pour marquer son désaccord. Le texte, voulu par Nicolas Sarkozy après le meurtre d'un étudiant grenoblois par un malade échappé de l'hôpital, est controversé tant chez les professionnels que chez les politiques.

Au c½ur de ce texte, la possibilité nouvelle d'imposer des soins psychiatriques à un malade sans l'enfermer à l'hôpital. Les personnes concernées ne sont pas en mesure de comprendre qu'elles ont besoin d'être soignés, sans pour autant avoir besoin d'être hospitalisées, soit parce qu'ils sont bien entourés par leurs proches soit parce qu'ils ne représentent pas de danger pour eux-mêmes ou pour autrui sous traitement. Ils peuvent par exemple souffrir de certains trouble

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant