Psychiatrie : les failles des humoristes

le
0

Les comédiens présentent des traits de personnalité habituellement associés à des troubles psychiatriques, révèle une étude.

On connaissait les liens étroits entre folie et activité artistique: Antonin Artaud et ses délires devenus poèmes, le peintre Gérard Garouste et son combat contre la maniaco-dépression... Aujourd'hui, ce sont les acteurs, notamment comiques, qui sont passés au crible de la psychiatrie. Une étude dévoilée dans le British journal of Psychiatry a en effet montré que des comédiens pratiquant la scène (364 acteurs testés) ont au moins trois traits de personnalité communs avec le profil de trouble de personnalité de type «schizotypie». Ces caractéristiques communes sont la tendance à l'impulsivité, aux comportements antisociaux, et une certaine peur de l'intimité...

Chez les humoristes plus particulièrement (523 comiques soumis à un questionnaire sur internet), on relève en plus une forte tendance à l'introversion. Ces traits n'o...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant