PSV - Manchester United : Une affaire qui roule

le
0
PSV - Manchester United : Une affaire qui roule
PSV - Manchester United : Une affaire qui roule

PSV-Manchester United, c'est le retour de Memphis Depay au bercail, mais pas seulement. Au cours des 15 dernières années, les Hollandais ont fait affaire plusieurs fois avec leur invité du soir sur le marché des transferts. Et certains sont devenus légendes à Manchester.

Ce soir, l'attention du Philips Stadion sera portée unanimement sur un seul homme : Memphis Depay, évidemment. Quatre mois après avoir officialisé son transfert chez les Red Devils, le prodige hollandais, bien aidé par la loterie du tirage au sort de la C1, fera son retour dans son jardin, et, si tout se passe bien, sous un flot d'applaudissements. Quoi de plus logique d'ailleurs ? L'an passé, le numéro 7, du haut de ses 21 ans, a porté son club formateur vers le 22ème titre national de son histoire, à coups de buts et de passes décisives. Mais voilà, dans ce stade transi, Memphis cherchera avant tout à lancer définitivement sa saison, après son coup d'éclat face à Bruges, et marcher dans les pas de ceux qui ont fait le voyage de 560 kilomètres entre Eindhoven et Manchester avant lui.

Stam, la force tranquille


Car au moment de vendre des joueurs à l'ogre mancunien, le PSV n'a jamais triché sur la marchandise, bien au contraire. Le premier, Jaap Stam, débarque à Old Trafford après le Mondial 98, auréolé du titre de meilleur joueur de l'Eredivisie. Déjà dans le viseur d'Alex Ferguson après des performances remarquées sous le maillot du PSV de Dick Advocaat, vainqueur du championnat lors de la saison 96-97, le géant hollandais convainc définitivement Sir Alex Ferguson de casser sa tirelire pour s'attacher ses services après une campagne européenne réussie sur le plan personnel, avec de belles performances face à Newcastle, principal rival des Red Devils en championnat. Ainsi, le manager écossais n'hésite pas à verser 10 millions de livres au PSV, faisant de Stam le défenseur le cher du monde à l'époque. Et il ne le regrettera pas. Du moins, pas tout de suite. Dès sa première saison, le numéro 6 s'affirme comme le meilleur défenseur central d'Europe et participe activement à la conquête du triplé historique de 1999. Élu meilleur défenseur central par l'UEFA en 1999 puis 2000, le géant permet à Manchester United de conquérir trois titres nationaux d'affilée, avant de se blesser, puis de se brouiller définitivement avec Ferguson après la parution de sa biographie, puis de filer à la Lazio.

Van Nistelrooy, la machine


Mais voilà, la première pierre de l'axe Eindhoven-Manchester est posée. Le deal est simple : les joueurs du club…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant