PSG : Wenger, l'homme qui a dit non !

le , mis à jour le
0
Arsène Wenger a pour l'instant refusé de rejoindre le PSG.
Arsène Wenger a pour l'instant refusé de rejoindre le PSG.

Il était une cible. Il a été pisté, amadoué, dragué. Mais il a toujours refusé. Arsène Wenger était pourtant au Parc des princes ce mardi... sur le banc d'Arsenal. Depuis que QSI a racheté le Paris Saint-Germain, les dirigeants ont toujours voulu s'attacher les services de l'Alsacien. Ils aiment son profil, son charisme, sa philosophie. Selon L'Équipe, le club a tenté trois approches. Dès 2011, quand le PSG est passé sous pavillon qatari. Puis en 2013, lorsque Carlo Ancelotti a quitté la capitale pour Madrid. Puis en 2014, lorsque Laurent Blanc était (déjà) sur la sellette.

Amitié avec les dirigeants parisiens

Les approches parisiennes ont sans cesse été repoussées. Après son passage à l'AS Monaco au milieu des années 1990, Wenger a construit la maison Arsenal. Le club anglais s'est mis à gagner (beaucoup), puis est devenu une véritable entreprise (rentable). Même si les titres se font rares, si certains contestent ses choix, il reste l'âme des Gunners et a toujours voulu aller au bout du projet d'Arsenal, malgré son intérêt pour Paris et son amitié avec les dirigeants, notamment Nasser Al-Khelaïfi

Mais la rumeur pourrait renaître. Ce mardi, son Arsenal, mal en point, a réussi à arracher un nul (1-1), fragilisant (un tout petit peu) le nouvel entraîneur du PSG, Unai Emery. Le contrat du technicien français s'achève à la fin de la saison 2016-2017. Enfin, Arsène Wenger a...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant