PSG : Van Der Wiel et Ibrahimovic se seraient accrochés à Troyes

le
0
PSG : Van Der Wiel et Ibrahimovic se seraient accrochés à Troyes
PSG : Van Der Wiel et Ibrahimovic se seraient accrochés à Troyes

D'après Le Parisien, Grégory van der Wiel et Zlatan Ibrahimovic ont eu une altercation dimanche à la mi-temps du match contre Troyes (0-9). Le Suédois aurait reproché au Néerlandais ses mauvais choix pendant les 45 premières minutes. Vexé par les critiques, le Batave aurait quitté le stade dans la foulée.

Le courroux de Zlatan Ibrahimovic a encore fait une victime. Le sort se serait abattu, cette fois-ci, sur Grégory van der Wiel. Les torts du Néerlandais ? Avoir fait des mauvais choix durant la première période contre Troyes. Selon Le Parisien, le Scandinave n’a pas apprécié les approximations de son coéquipier et ne serait pas caché pour le lui dire. Le quotidien affirme que les critiques du Suédois ont mis hors de lui l’ancien joueur de l’Ajax qui s’en serait pris à plusieurs partenaires avant de quitter le stade de l’Aube avec pertes et fracas.

Remplacé à la pause par Marquinhos, Gregory Van der Wiel était en effet absent des photos de la célébration du titre de champion de France. Le PSG a prétexté une légère blessure de son joueur pour expliquer cette absence mais la réalité serait bien différente. Résultat : le Néerlandais n’a pas fêté le titre avec ses coéquipiers malgré le succès historique contre Troyes et la saison remarquable des Parisiens en Ligue 1.  

Une prolongation remise en question ?

Pendant qu’il boudait, Zlatan Ibrahimovic en a profité pour inscrire un quadruplé express contre des Troyens à l’agonie. Comme quoi... Cet épisode ne devrait pas servir les intérêts du Néerlandais, qui semble sur la fin à Paris après quatre ans d’aventure. En fin de contrat en juin prochain, l’international Oranje avait déjà formulé son malaise suite à la victoire contre Reims (4-1) où il avait pourtant été buteur sur une passe décisive d’Ibra. « Je ne me sens pas important dans cette équipe », s’était-il empressé de déclarer malgré la victoire. La mise à l'écart de Serge Aurier après son déparapage sur Périscope aurait dû ouvrir un boulevard à VDW dans le couloir droit parisien mais c'est Marquinhos qui semble avoir les faveurs de Laurent Blanc lors des matchs à enjeux. A Chelsea, le Brésilien avait été préféré au Néerlandais. 

Sa prise de bec avec sa « majesté Ibra » tombe mal puisque Gregory van der Wiel négocierait actuellement la prolongation de son bail avec le PSG. Selon les dernières rumeurs, le latéral droit âgé de 28 ans n’est pas satisfait par les premières propositions. Son altercation avec l’attaquant star du club parisien, lui aussi en fin de contrat en juin et dont l’avenir dans la Capitale reste flou, pourrait pousser les dirigeants du PSG à faire un pas en arrière dans les tractations. C’est le prix qu’il risque de payer pour avoir tenu tête à Zlatan Ibrahimovic. 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant