PSG : Surveillance encore renforcée pour Lyon

le
0
PSG : Surveillance encore renforcée pour Lyon
PSG : Surveillance encore renforcée pour Lyon

La Préfecture de police (de Paris) indique ce mercredi dans un communiqué qu'elle renforçait encore la sécurité aux alentours du Parc des Princes pour la rencontre de Coupe de la Ligue face à Lyon.

En plein  état d’urgence et alors que la sécurité a déjà été ostensiblement renforcée aux abords du Parc des Princes depuis les attentats du 13 novembre, la préfecture de police de Paris informe les spectateurs du match PSG-Lyon en Coupe de la Ligue que les contrôles seront encore renforcés, et ce notamment pour empêcher l’approche de 56 interdits de stade. Des contrôles d’identité pourront être notamment opérés. Des portiques détecteurs de métaux seront également mis en place.

Le communiqué :

Le mercredi 13 janvier 2016 à 21 heures, au Parc des Princes, l’équipe du Paris Saint-Germain rencontrera celle de l’Olympique Lyonnais dans le cadre des quarts de finale de la Coupe de la Ligue.

Une surveillance particulière sera mise en place aux abords du Parc des Princes : des opérations de pré-filtrage pour les piétons et les véhicules seront organisées sur tous les points de barrage permettant l’accès au périmètre.

L’ouverture des portes est prévue à 19 heures 30. Le contrôle des accès sera assuré par un contingent renforcé de contrôleurs et stewards. Un dispositif spécifique de filtrage avec palpation de sécurité et recours à des détecteurs de métaux sera mis en place par les services de police.

L’introduction dans l’enceinte du stade de bouteilles en verre, alcool et artifices divers (fusées, pétards, fumigènes, produits inflammables) est prohibée. Dans ce cadre, avant même l’ouverture des portes, les tribunes feront l’objet d’une fouille approfondie. Toute personne tentant d’introduire ce type de matériel sera interpellée et présentée à l’autorité judiciaire.

Des contrôles d’identité seront effectués.

Cinquante-six personnes sont interdites d’accès au stade. La liste de ces personnes sera détenue par les policiers et a été communiquée à la Fédération Française de Football. Conformément aux textes en vigueur, elles seraient immédiatement interpellées et déférées à l’autorité judiciaire si elles tentaient d’accéder au stade.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant