PSG - Rennes : La réponse des vacanciers

le
0

Grâce à des buts de Maxwell, Ibrahimovic (auteur d’un doublé) et Cavani, le Paris Saint-Germain a facilement disposé de Rennes, vendredi soir. Après une domination stérile en première période, les champions de France ont fait sauter le verrou breton et le voyage à Las Vegas est définitivement oublié.

Le debrief

Après une première période synonyme de domination stérile (1 tir cadré), le Paris Saint-Germain est progressivement monté en température à l’occasion de la réception de Rennes (36eme journée de Ligue 1). Et après une semaine marquée par la pseudo polémique liée au voyage de certains joueurs à Las Vegas, les troupes de Laurent Blanc n’avaient pas envie de rigoler sur la pelouse de Parc des Princes. Avec un seul point pris sur les neuf derniers possibles en championnat, Rolland Courbis avait pourtant choisi d’opter pour une défense renforcée afin de limiter la casse, mais cette dernière a explosé dans les grandes largeurs en seconde période. Le club de la Capitale a fait la différence sur des réalisations de Maxwell (49eme), Ibrahimovic (53eme et 79eme) et Cavani (91eme). Et sans un Costil des grands soirs, l’addition aurait pu être beaucoup plus sévère. Alors que les Rouge et Noir ont peut-être grillé la cartouche de trop dans la course aux places européennes, le PSG a livré la meilleure des réponses face aux critiques. Les coéquipiers de Thiago Silva restent bel et bien sous pression en cette fin de saison. La réponse du patron est intervenue ce vendredi soir et les Bretons repartent avec une bonne valise qui ne doit certainement pas améliorer leur niveau de confiance. Ainsi que celui des futurs adversaires des Parisiens, qui ont fait tomber un nouveau record, celui du plus grand nombre de victoires sur une saison (28).

Le film du match

23eme minute Talonnade magnifique d’Ibrahimovic qui sert instantanément Di Maria dans la surface rennaise. Après ce une-deux avec le Suédois, l’Argentin reprend sans contrôle avec une frappe enroulée du pied gauche, mais Costil est à la parade sur sa droite. L’action se poursuit avec Pastore qui lance parfaitement Aurier sur le côté droit. L’Ivoirien s’arrache pour centrer en retrait pour Cavani. L’ancien Napolitain reprend de près, mais Mexer intervient in extremis pour détourner en corner. 36eme minute Sur un coup-franc plein axe aux vingt mètres, Ibrahimovic surprend tout le monde en tentant une petite balle caressée de l'intérieur du pied droit par-dessus le mur. C'est juste au-dessus du but de Costil. 41eme minute Servi en retrait par Maxwell, Di Maria est seul aux abords de la surface rennaise. Plein axe aux vingt mètres, l’Argentin opte pour une frappe de l’extérieur du pied droit qui termine de très peu à côté du poteau gauche de Costil. Ce dernier était battu. 46eme minute Sur la droite, Di Maria fixe Baal et centre en retrait pour le Suédois. Face au but, Ibrahimovic enchaîne du droit. Costil repousse finalement. 47eme minute Une-deux magnifique entre Ibrahimovic et Di Maria. Ce dernier est trouvé sur le côté droit de la surface rennais et centre à ras de terre pour Cavani qui reprend de près devant Costil, mais le gardien sort une nouvelle fois le grand jeu. 49eme minute (1-0) Magnifique extérieur du pied droit d’Ibrahimovic qui trouve Cavani sur le côté gauche de la surface rennaise. L’Uruguayen remet instantanément de la poitrine pour Maxwell. Le Brésilien élimine un premier défenseur central d’une feinte, avant de mystifier Gnagnon avec un petit pont de l’extérieur du pied gauche. Le tout ponctué d’un missile du pied droit qui trompe Costil avec l’aide de la barre transversale. Un but exceptionnel de la part de Maxwell ! 54eme minute (2-0) Depuis le côté droit, Di Maria se met sur son pied gauche et centre en direction de ses attaquants. Alors que Cavani est trop court pour reprendre, Ibrahimovic déploie sa jambe droite et trompe Costil à bout portant. 46eme minute Parfaitement lancé par Pastore sur le côté gauche de la surface rennaise, Cavani arme sans contrôle une frappe enroulée du pied droit qui vient s’écraser sur la barre transversale de Costil. 76eme minute Servi par Maxwell, Ibrahimovic s’en va défier Costil. Le Suédois tente d'ajuster le gardien rennais du pied droit et à l'aveugle. Mais le Tricolore s'impose et repousse en corner. 79eme minute (3-0) A la limite du hors-jeu, Ibrahimovic est lancé par Pastore. Le Suédois résiste au retour de Baal et déclenche un tir puissant du pied gauche qui vient toucher et finalement se loger sous la barre de Costil. 81eme minute A la suite d’une nouvelle parade de Costil sur une frappe de Lucas, Cavani reprend mais ce n'est pas cadré. 90eme minute Lucas déborde sur le côté droit de la surface rennaise et centre en retrait pour Cavani. L’Uruguayen frappe sans contrôle du pied droit, mais Costil sort une nouvelle fois le grand jeu. 91eme minute (4-0) Sur le côté gauche de la surface, Cavani enroule du pied droit une frappe qui vient se loger dans la lucarne de Costil. Enfin…

Les joueurs à la loupe

PSG Après une semaine marquée par les vacances de quatre de ses joueurs à Las Vegas, le PSG a régalé lors de la seconde partie de cette rencontre sans le moindre enjeu. Alors que TRAPP a été au chômage technique, la charnière composée de THIAGO SILVA et de MARQUINHOS a tranquillement pu gérer les débats. Idem concernant MAXWELL et AURIER. Si l’Ivoirien a multiplié les courses sur son couloir doit, c’est le Brésilien qui a régalé avec un but exceptionnel pour débloquer la rencontre (49eme). Dans l’entrejeu, THIAGO MOTTA et STAMBOULI n’ont pas spécialement pesé sur les débats, alors que PASTORE a été à l’origine d’une bonne partie des mouvements parisiens. Une très bonne prestation de l’Argentin, qui n’a pas semblé trop marqué par son voyage dans le temple du vice. Un cran plus haut, CAVANI a manqué de réussite jusqu’à son but dans les arrêts jeu qui ne suffit pas à masquer sa maladresse, alors que DI MARIA a posé beaucoup de problèmes aux défenseurs rennais et surtout à Ludovic Baal. Enfin, IBRAHIMOVIC était d’humeur taquine contre les Rouge et Noir. Après une première tentative sur un lob de cinquante mètres (17eme), le Suédois a essayé une sorte de Panenka sur coup-franc (36eme). Sans succès, mais l’ancien joueur de l’Ajax Amsterdam ou encore du Milan AC n’est clairement pas apparu marqué par la pseudo polémique de la semaine. Le natif de Malmö a régulièrement combiné avec Angel Di Maria, avant de logiquement trouver l’ouverture à la 53eme minute de jeu et de doubler la mise dans le dernier quart d’heure (79eme). Un 33eme et un 34eme but en L1 qui vaut toutes les déclarations. Rennes D’abord vigilant sur une tentative d’Angel Di Maria (23eme), COSTIL s’est ensuite montré décisif en début de seconde période (46eme et 47eme), mais le verrou a fini par sauter. Abandonné par sa défense, le Tricolore n’a pas grand-chose à se reprocher. Sans lui, le Stade Rennais aurait pris une valise, mais il faudra une nouvelle fois repasser pour assister à son premier clean-sheet depuis le 12 février dernier. Alors que GNAGNON, MEXER et S.ARMAND avaient limité la casse en première période, la pression parisienne s’est révélée trop forte après la pause et les vagues sont venues de partout jusqu’à l’explosion. BAAL et S.MOREIRA ont aussi pris l’eau sur la pelouse du Parc des Princes. Un discours qui vaut également pour SYLLA et pour G.FERNANDES qui n’ont que constater les dégâts au milieu de terrain. Au niveau offensif, P.HENRIQUE et O.DEMBELE ont aussi connu une soirée des plus frustrantes. Malgré accélérations en début de match, l’international Espoirs français a cruellement manqué de solutions. Confirmé en pointe, SIO n’a pas connu la même réussite que le week-end dernier contre Monaco (1-1). L’ancien Sochalien et Bastiais a même gâché l’une des seules véritables situations de la rencontre.

Monsieur l’arbitre au rapport

Un match sans histoire de la part de M.Delerue.

Ça s’est passé en coulisses…

- Laurent Blanc, l’entraîneur du Paris Saint-Germain, était privé de Rabiot (suspension) et de Matuidi (genou). - Rolland Courbis, l’entraîneur de Rennes, devait composer avec les absences de Diagne, de Grosicki, de Diallo et de Ntep. - Selon Canal+, Rolland Courbis, le coach rennais, serait en contact très avancé pour prendre les rênes de la sélection algérienne. L’ancien entraîneur de Montpellier ou encore de Bordeaux serait parti pour succéder à Christian Gourcuff, qui doit justement le remplacer chez les Rouge et Noir.

La feuille de match

L1 (36eme journée) / PSG - RENNES : 4-0

Parc des Princes (30 000 spectateurs environ) Temps pluvieux - Pelouse en très bon état Arbitre : M.Delerue (6) Buts : Maxwell (49eme), Ibrahimovic (53eme et 79eme) et Cavani (91eme) pour le PSG Avertissements : Aurier (57eme) pour le PSG - Gnagnon (34eme) pour Rennes Expulsion : Aucune PSG Trapp (5) – Aurier (6), Marquinhos (6), Thiago Silva (cap) (6), Maxwell (7) – Stambouli (5) puis Verratti (60eme), Thiago Motta (5) puis David Luiz (69eme), Pastore (7) – Di Maria (7) puis Lucas (69eme), Ibrahimovic (7), Cavani (4) N'ont pas participé : Sirigu (g), Kurzawa, Van der Wiel, Nkunku Entraîneur : L.Blanc Rennes Costil (7) – S.Moreira (3), Gnagnon (3) puis Boga (60eme), Mexer (3), S.Armand (cap) (3) puis P.Mendes (84eme), Baal (2) – Y.Sylla (3), G.Fernandes (3) – P.Henrique (2) puis Gourcuff (60eme), Sio (3), O.Dembélé (3) N'ont pas participé : Sorin (g), Zeffane, B.André Entraîneur : R.Courbis
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant