PSG : N.Karabatic n'apprécie pas la formule de la compétition

le
0
PSG : N.Karabatic n'apprécie pas la formule de la compétition
PSG : N.Karabatic n'apprécie pas la formule de la compétition

Alors que le PSG Handball n'a pas manqué son début de saison en Ligue des Champions, Nikola Karabatic n'a pas caché son scepticisme concernant la nouvelle formule de la compétition, qui sépare les " grands " et les " petits ".

Depuis cette saison, la Ligue des Champions est divisée en deux avec une partie de tableau dont une regroupant les principaux clubs européens, dont le PSG et Montpellier, avec à la clé un parcours simplifié et des matchs de plus haut niveau. Cette séparation entre « grands » et « petits » n’est pas du goût de Nikola Karabatic. La recrue phare du club de la Capitale a exprimé un certain scepticisme dans une longue interview accordée au site de la Ligue nationale de handball. « Moi personnellement, je n’aime pas trop cette nouvelle formule. On veut rendre le handball plus attirant bien sûr, et ça va nous donner plus de grands matchs, assure le champion du monde. Mais quand tu regardes bien, on enchaîne actuellement deux saisons difficiles physiquement pour les joueurs. On va avoir un Euro, des Jeux Olympiques et un Mondial. Et dans le même temps la Ligue des champions devient plus difficile... »

N.Karabatic critique une « Ligue des Champions à deux vitesses »

Pour l’ancien Barcelonais, cette formule offrant aux principaux clubs européens un grand nombre de matchs de très haut niveau pourrait avoir un impact négatif sur la compétition, avec l’usure des joueurs. « On se retrouve dans une poule où, sur les sept autres équipes, à part le Besiktas, le reste ce sont des très grosses équipes. Tu as l’impression, comme souvent, qu’on te rajoute des matchs et des matchs encore plus difficiles, assure Nikola Karabatic. Après quand tu es dans une Ligue plus faible comme en Espagne pour le Barça, ça passe, mais pour le reste, quand les blessures vont arriver ça va être moins marrant. » Enfin, l’ancien joueur de Montpellier a une pensée pour le public, pour qui la formule de la Ligue des Champions peut apparaître comme une usine à gaz. « En plus ce n’est pas forcément bien lisible pour le public. Ce n'est pas facile de comprendre leur système de poules, assure le Parisien. On a l’impression d’avoir une Ligue des Champions à deux vitesses. Je préférais la formule d’avant. Après, je vais encore passer pour un râleur, mais c’est comme ça... »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant