PSG : Le bus arrêté par le collectif ultras Paris

le
0

Alors qu'il quittait le Camp des Loges pour rejoindre Troyes samedi en fin d'après-midi, le bus du PSG a été arrêté par le collectif ultras Paris qui proteste contre l'annulation des 500 places pour le match de dimanche au Stade de l'Aube.

Le collectif Ultras Paris, qui vient de naître, composé notamment par des anciens membres du Virage Auteuil, avait un message à faire passer à Laurent Blanc et ses joueurs. Pour cela, ils étaient nombreux samedi en fin d’après-midi afin d’arrêter le bus du PSG qui se rendait à Troyes pour le match de dimanche (14h00, 30eme journée de L1). Une rencontre qui pourrait permettre aux Parisiens d’être sacrés champions de France en cas de succès. Ces ultras, en conflit avec la direction parisienne, se sont notamment plaints de s’être vus annuler 500 places qu’ils avaient pourtant achetées pour assister à la partie. Après quelques minutes d’arrêt, le bus est reparti à l’issue d’une discussion cordiale entre Laurent Blanc et ces supporters déçus suite aux arrêtés émis par la préfecture de l’Aube et le ministère de l’Intérieur.

« Le collectif ultras paris était au Camp des Loges cet après midi, confirme-t-on du côté de ce nouveau groupe. Ils ont parlé à Laurent Blanc de la situation scandaleuse dans laquelle se trouve bon nombre de supporters parisiens non-interdits de stade et possédant un billet pour le match à Troyes. C'est avec beaucoup de compréhension qu'il (Blanc) leur a assuré passer le message à la direction. L'association Adajis (Association de Défense et d'Assistance Juridique des Intérêts des Supporters) a par ailleurs écrit au président du PSG (Nasser Al-Khelaïfi) ainsi qu'à la préfecture de l'Aube pour demander de faire preuve de bienveillance envers tous ceux qui veulent simplement supporter le PSG et fêter le titre demain (dimanche) ».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant