PSG-Gazélec Ajaccio en cinq questions

le
0
PSG-Gazélec Ajaccio en cinq questions
PSG-Gazélec Ajaccio en cinq questions

Titularisé à la place de Pastore et de Lavezzi, Jean-Kevin Augustin (18 ans) a-t-il marqué des points ce dimanche soir ? Thierry Laurey a-t-il adopté le bon schéma tactique au Parc ? Retour en cinq questions sur le succès tranquille des champions de France face au promu ajaccien.

Thiago Silva a-t-il digéré sa non-sélection avec la Seleçao ?

OUI. Non retenu pour les rencontres amicales de septembre par Dunga (et remplacé par son coéquipier Marquinhos !), Thiago Silva, le défenseur central international brésilien et capitaine du Paris Saint-Germain, n’a pas semblé accuser le coup à l’occasion de la réception du Gazélec Ajaccio, dimanche soir. Auteur du but du break, l’ancien joueur du Milan AC a rendu une copie propre malgré une frayeur face à Grégory Puyol (17eme). Avec 102 ballons joués (+ 18 gagnés), O Monstro a parfaitement tenu sa place. Même s’il convient évidemment de relativiser compte tenu de l’opposition.

Idem concernant Thiago Motta, qui était titulaire à la récupération malgré un avenir toujours incertain sous les couleurs du club du président Nasser Al-Khelaïfi. « Je ne suis pas Madame Soleil, expliquait d’ailleurs samedi dernier Laurent Blanc en conférence de presse. En Italie, vous traitez ça avec beaucoup d’assiduité. Jusqu’à la preuve du contraire, c’est un joueur du Paris Saint-Germain. (…) Si après le 31 août, il est au PSG, il fera la saison ici. C’est un problème délicat, que le club veut gérer. J’attends avec impatience le 31 août et 1er septembre au matin. J’ai envie d’avoir Thiago et je le réaffirme aujourd’hui. »

Augustin a-t-il saisi sa chance pour sa première titularisation ?

OUI et NON. Alors que Zlatan Ibrahimovic et Angel Di Maria restaient indisponibles (l’Argentin a été présenté au public du Parc des Princes avant le match), Laurent Blanc avait décidé de titulariser Jean-Kevin Augustin aux côtés de l’Uruguayen Edinson Cavani et du Brésilien Lucas Moura. Auteur d’une préparation des plus prometteuses, l’international français U18 a ainsi été préféré aux Argentins Javier Pastore et Ezequiel Lavezzi (en contact avec Valence). Et, pour sa première titularisation parmi l’élite, le numéro 29 a débuté la partie sur le côté droit de l’attaque parisienne.

Percutant, le natif du 16eme arrondissement s’est rapidement illustré avec un centre retrait pour Lucas Moura (2eme). Attiré par l’axe, Jean-Kevin Augustin a su libérer le couloir pour les montées de Serge Aurier et on l’a aussi vu permuter avec son coéquipier brésilien. A la 31eme minute de jeu, l’espoir parisien s’est également procuré une occasion de la tête. Mais ses appels et ses choix ont parfois été discutables (65eme par exemple). Rien d’étonnant pour un élément de son âge, qui n’évoluait pas forcément à son poste de prédilection. A revoir dans d’autres circonstances et à suivre de très près !

Le Gazélec Ajaccio a-t-il mis un terme à son recrutement ?

NON. Après avoir recruté Alexandre Coeff, Kader Mangane, Issiaga Sylla, Alassane Touré, Jérôme Le Moigne, Damjan Djokovic, Issiar Dia et Jacques Zoua, le Gazélec Ajaccio n’a pas encore dit son dernier sur le front des transferts. Selon nos informations, le club entraîné par Thierry Laurey regarde notamment du côté de Paris et de Marseille pour des prêts. Titulaire ce dimanche soir aux côtés Grégory Pujol, l’attaquant international camerounais Jacques Zoua (23 ans) est récemment arrivé libre. Mais, selon une source allemande, Hambourg doit percevoir la bagatelle de 70% sur une éventuelle revente de son ancien protégé. Il faut aussi savoir faire des concessions pour recruter malin !

Digne a-t-il déjà signé à Rome ?

NON. Non retenu pour cette affiche comptant pour la 2eme journée de Ligue 1, Lucas Digne (22 ans), le latéral gauche du Paris Saint-Germain, est virtuellement promis à la Roma, qui souhaite se séparer de l’Anglais Ashley Cole et qui a déjà vendu le Grec José Holebas (Watford). Sous contrat jusqu’en juin 2018 avec le club de la Capitale, l’ancien Lillois doit faire l’objet d’un prêt payant avec option d’achat. Histoire de retrouver du temps de jeu dans l’optique de l’Euro 2016. Un accord a été trouvé entre les deux écuries. Mais avant de le libérer, les champions de France attendent de lui trouver un remplaçant. Dans cette optique, le PSG se verrait davantage recruter « français » (Ghoulam ? Guerreiro ? Kurzawa ? Masuaku ?), mais la réalité du marché pourrait précipiter la venue d’un élément étranger (Ansaldi ? Siqueira ?).

Quel dispositif pour les Gaziers ?

4-4-2. Alors que Mohamed Larbi a pris place sur le banc des remplaçants (après son penalty manqué de la semaine passée contre Troyes), Jacques Zoua et Grégory Puyol étaient associés aux avant-postes, le polyvalent Damjan Djokovic et l’expérimenté David Ducourtioux étant en charge de tenir les couloirs. Et avec Amos Youga et Jérôme Le Moigne à la récupération, l’objectif était de résister le plus longtemps possible au milieu de terrain. Même si les troupes de Laurent Blanc ont rapidement et logiquement confisqué le ballon (65% de possession et 153 ballons joués par le seul Marco Verratti). Malheureusement, une mauvaise relance de Roderic Filippi puni par un missile de Blaise Matuidi (11eme) ont fait exploser les plans de Thierry Laurey. Et ceci en dépit d’une belle occasion à mettre à l’actif de Grégory Pujol (17eme). Le deuxième but de Thiago Silva (22eme) se chargera de mettre un terme au tout petit suspense qui restait. L’écart était décidemment trop important entre les deux équipes, notamment dans l’entrejeu où les Corses ont constamment subi face à la maitrise des coéquipiers de Thiago Motta. Il y a eu un manque d’agressivité et les lignes n’étaient pas suffisamment serrées pour réaliser un exploit ou simplement résister un peu plus longtemps…

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant