PSG : Des excuses pas si évidentes pour Aurier...

le
0

A en croire les révélations de France Football ce mardi, l'enregistrement des excuses de Serge Aurier, la semaine dernière, aurait été rendu compliqué par l'attitude nonchalante du joueur. Une fois de plus, l'intervention de Nasser Al-Khelaïfi aurait été nécessaire.

Pour patienter avant l’annonce de la sanction choisie par le PSG à l’encontre de Serge Aurier, France Football nous offre de nouvelles révélations dans une affaire qui a secoué le football français la semaine dernière. Au cœur des informations de l’hebdomadaire : les excuses de l’arrière droit parisien. Enregistrées dimanche après-midi au siège du club de la Capitale, celles-ci avaient été diffusées dans la soirée, afin d’éteindre l’incendie provoqué la veille par l’ancien Toulousain. Un court message vidéo dans lequel le joueur ivoirien admet avoir fait « une grosse connerie », et où il présente ses excuses à Laurent Blanc, à ses coéquipiers et aux supporters du PSG.

Le coup de sang de Nasser Al-Khelaifi

Mais d’après France Football, la part de communication policée présente dans la vidéo est encore plus importante qu’on ne le pensait. En effet, Serge Aurier aurait fait preuve d’un comportement particulièrement nonchalant lors des premières prises, contraignant même le cameraman à passer un coup de fil à Nasser Ak-Khelaïfi pour l’informer du dilettantisme du joueur. « Tu resteras cinq heures s’il le faut mais tu vas faire ce qu’on te demande ! », se serait emporté le président parisien, cognant au passage dans un mur, en réponse à l’attitude de Serge Aurier. Lequel aurait de son côté confié à son entourage avoir bon espoir de réintégrer le groupe parisien avant le huitième de finale retour de Ligue des Champions, sur la pelouse de Chelsea.

Aurier aurait demandé l’aide de Matuidi

Il faut dire que ces derniers jours, l’horizon de l’Ivoirien semble s’être considérablement dégagé, après les propos de Laurent Blanc en conférence de presse, qui reconnaissait que le temps commençait à faire son oeuvre. Et samedi, juste après la victoire contre Reims, c’est Blaise Matuidi qui expliquait en zone mixte que Serge Aurier était son ami et que le PSG avait « besoin de lui » pour les prochaines échéances. Une sortie médiatique de l’international français qui a beaucoup fait parler, et qui aurait été directement orchestrée par le défenseur parisien, à en croire France Football. Après avoir contacté l’ancien Stéphanois pour de nouveau s’excuser, Aurier l’aurait incité « à intervenir en sa faveur auprès du groupe parisien », écrit l’hebdomadaire. Des révélations qui n’arrangent pas l’image de l’international ivoirien. Car après le dérapage en direct sur Internet, c’est maintenant la sincérité de ses excuses qui est remise en question par le portrait machiavélique qui en est dressé. Dans ces conditions, difficile de plaider la bêtise…

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant