PSG-Chelsea : un an après, le racisme en toile de fond

le , mis à jour le
0
Souleymane Sylla, le voyageur noir qui avait été empêché de monter dans le métro l'an dernier, sera présent dans les tribunes du Parc des princes.
Souleymane Sylla, le voyageur noir qui avait été empêché de monter dans le métro l'an dernier, sera présent dans les tribunes du Parc des princes.

Cette affaire avait choqué toute la planète foot. L'an dernier, le 17 février 2015, juste avant le huitième de finale de la Ligue des champions entre le PSG et Chelsea, un incident grave se produit dans le métro parisien, à la station Richelieu-Drouot. Souleymane Sylla est en effet repoussé par des supporters londoniens qui l'empêchent à deux reprises de monter dans le wagon et qui entonnent en coeur : "Nous sommes racistes, nous sommes racistes et on aime ça." Un an plus tard, à l'occasion des retrouvailles entre les deux clubs - et le retour des supporters anglais en terre parisienne - Souleymane Sylla sera dans les tribunes du Parc des princes. Un symbole.

"Exorciser ce qui s'est passé"

"Je vais aller au Parc des princes parce que j'ai un message à faire passer : dans le milieu sportif, il n'y a pas que le racisme. Il y a le vivre-ensemble, on doit partager certaines choses, quelles que soient la nature et l'origine de la personne", explique à Europe 1 le jeune homme de 33 ans invité au match à l'initiative de Sportitude et SOS Racisme, deux associations qui luttent contre le racisme. Un message fort pour celui qui a été victime d'une dépression nerveuse à la suite des faits.

"J'ai des enfants qui ont été touchés par cette histoire. Avoir un enfant qui pense que son père a été poussé à cause de la couleur de sa peau, ce n'est pas facile,...

Lire la suite sur Le Point.frLire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant