PSA veut encourager les départs pour certains métiers

le
1
PEUGEOT VEUT ENCOURAGER LES DÉPARTS DANS CERTAINS MÉTIERS
PEUGEOT VEUT ENCOURAGER LES DÉPARTS DANS CERTAINS MÉTIERS

PARIS (Reuters) - PSA Peugeot Citroën a annoncé jeudi la signature avec ses six syndicats d'un accord visant à encourager les départs dans les métiers exposés à des sureffectifs, dans le cadre de l'accord de compétitivité signé à l'automne dernier par le groupe automobile en France.

Le constructeur a déjà engagé en 2012 un vaste plan social concernant 8.000 personnes environ, dont 3.000 travaillaient à l'usine d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), où l'activité d'assemblage a pris fin. Il a signé fin octobre un accord de trois ans visant à redresser la compétitivité de ses sites français.

"Pour les mobilités externes, de nouvelles mesures incitatives sont mises en place (...) les salariés positionnés sur une fonction sensible peuvent concrétiser leur projet professionnel en dehors du groupe en bénéficiant de l'indemnité conventionnelle de licenciement auquel le groupe ajoute à présent six mois de salaire", a indiqué PSA dans un communiqué.

Ce complément de salaire était jusqu'à présent de trois mois. PSA estime que 23% des salariés de la branche automobile exercent des métiers sensibles, c'est-à-dire dont les perspectives d'évolution vont entraîner à terme une baisse des effectifs.

Si l'employeur l'accepte, le salarié peut aussi opter pour une mobilité externe provisoire, avec une possibilité de rejoindre PSA dans les deux ans si son projet n'aboutit pas.

Les métiers dits "en tension" (17% des effectifs) devraient au contraire voir leurs effectifs augmenter à terme (numérique, relation clientèle, comptabilité, planification et systèmes produits et télécoms). Environ 60% des salariés de la division automobile de PSA exercent quant à deux des métiers dits "à l'équilibre".

(Gilles Guillaume, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 82554976 le jeudi 26 juin 2014 à 08:19

    Nous actionnaires de Peugeot dixit Montebourg allons licencier notre "personnel" !!Mais rien n'a changé malgré les décisions du bel Arnaud