PSA va quitter son siège historique de la Grande-Armée

le
0

* PSA va déménager son siège parisien à Rueil et Poissy * Le projet, à l'horizon été 2017, concerne 2.200 personnes * Peugeot s'était installé près de l'Arc de Triomphe en 1964 PARIS, 7 janvier (Reuters) - Le groupe PSA Peugeot Citroën PEUP.PA quittera d'ici deux ans son siège historique de l'avenue de la Grande-Armée, à Paris, pour deux sites de la région parisienne. Ce projet de déménagement, qui s'inscrit dans le cadre de la politique de réduction de coûts engagée par le constructeur depuis plusieurs années, concerne aussi le siège de la marque Citroën situé dans le nord-ouest de Paris, a indiqué mercredi un porte-parole de PSA. Xavier Duchemin, directeur de Peugeot France, a de son côté déclaré à la presse que le projet, envisagé à l'horizon de l'été 2017, serait à l'ordre du jour d'un comité central d'entreprise programmé le 16 janvier. Les équipes partiront sur un nouveau site à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), notamment l'état-major du groupe, ainsi qu'à Poissy (Yvelines) où PSA dispose déjà d'un ensemble de bureaux ainsi que d'une usine de montage de voitures. Au total, environ 2.200 personnes travaillent sur les deux sites parisiens - 1.400 à la Grande-Armée et 800 aux Epinettes. Dans le cadre de son redressement financier, PSA avait vendu en 2012 les murs de son siège parisien près de l'Arc de Triomphe, où la marque Peugeot est installée depuis 1964. Il avait fait de même pour le siège de Citroën et pour le showroom de la marque situé sur les Champs-Elysées. (Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant