PSA va enlever une équipe à Poissy, 684 postes supprimés

le
2
PSA VA SUPPRIMER 684 POSTES À L'USINE DE POISSY
PSA VA SUPPRIMER 684 POSTES À L'USINE DE POISSY

PARIS (Reuters) - PSA Peugeot Citroën a annoncé jeudi l'arrêt prochain d'une équipe de production au sein de son usine de Poissy (Yvelines) dans le cadre de la restructuration de ses capacités de production en Europe, entraînant la suppression de 684 postes sur le site.

L'usine, qui emploie en tout environ 6.700 personnes, compte actuellement deux lignes de production, celle de la Peugeot 208 et celle des Citroën C3 et DS3. Une des deux équipes travaillant sur la première ligne sera arrêtée le 24 mars.

"Cette décision s'inscrit dans le cadre du travail d'adéquation de nos capacités au marché", a expliqué un porte-parole du constructeur, soulignant qu'il n'y aurait pas de plan social et que les personnes concernées seraient formées et reclassées, en priorité sur le site.

Reuters avait rapporté à l'automne dernier que la direction du groupe réfléchissait à la fermeture, provisoire ou permanente, d'une ou deux lignes de production supplémentaires en France afin d'optimiser son outil de production. Deux sites apparaissaient alors concernés, Poissy et Mulhouse, tous deux affichant une production très proche du seuil minimum de 250.000 véhicules par an fixé par PSA pour le maintien de deux chaînes de fabrication sur une seule usine.

Le porte-parole de PSA a précisé que la question de la suppression d'une autre équipe, et donc du passage de l'usine de Poissy en une seule ligne, ne serait tranchée qu'à la mi-février. Mulhouse, qui produit les Citroën C4 et DS4 et la Peugeot 2008, devrait être fixée sur son sort au même moment.

L'usine de Poissy a vu l'an dernier son activité renforcée par l'arrêt de la production à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), et la ligne produisant C3 et DS3 tourne toujours actuellement en trois équipes. En revanche, l'autre ligne subit la concurrence du site slovaque de Trnava, où les coûts sont très inférieurs. L'arrêt d'une équipe à Poissy suit ainsi le mouvement de délocalisation de la production de petites voitures engagé depuis de nombreuses années chez tous les grands constructeurs européens. PSA a précisé que Poissy continuerait d'assembler les finitions les plus haut de gamme de la ligne 208.

Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nayara10 le jeudi 30 jan 2014 à 12:43

    IMPÔTS et TAXES sont les mamelles du chômage....

  • M5441845 le jeudi 30 jan 2014 à 12:21

    Pas de soucis, on ne manquera pas de voiture. La production automobile de l'Espagne et de la Grande Bretagne sont en train d' exploser...