PSA va délocaliser la prochaine C3 de Poissy en Slovaquie

le
14
PSA VA DÉLOCALISER LA PROCHAINE C3 DE POISSY EN SLOVAQUIE
PSA VA DÉLOCALISER LA PROCHAINE C3 DE POISSY EN SLOVAQUIE

PARIS (Reuters) - PSA Peugeot Citroën va délocaliser la production de la prochaine génération de la citadine C3 en Slovaquie dans le cadre de sa nouvelle stratégie visant à produire ses petits modèles grand public hors d'Europe occidentale pour spécialiser les sites français sur des versions plus haut de gamme, a-t-on appris de sources proches du dossier.

La Citroën C3, en version berline, est aujourd'hui fabriquée intégralement à Poissy (Yvelines) depuis la fermeture de l'usine d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), son ancien site de production.

"Nous démarrons les opérations techniques sur le nouveau modèle Citroën dans les semaines qui viennent (...) ce sera dans l'Est de l'Europe, à Trnava", a indiqué à Reuters une source proche du dossier.

Deux autres sources proches de PSA ont confirmé la décision de produire la future C3 en Slovaquie, où le groupe assemble déjà la version monospace C3 Picasso ainsi que la Peugeot 208.

Héritière des célèbres AX et Saxo, la première génération de la Citroën C3 a été lancée en 2002, la deuxième en 2009 et la troisième, qui devrait arborer les nouveaux codes de la marque - notamment les "Airbumps", les protection latérales molles inaugurées cette année sur C4 Cactus - pourrait suivre en 2016 ou 2017.

"Le remplacement de la C3 n'est pas d'actualité et nous ne communiquons jamais notre plan produit à l'avance", a déclaré un porte-parole de PSA. Il a également rappelé que dans le cadre du contrat de compétitivité signé l'an dernier avec ses syndicats, le groupe s'était engagé à préserver tous ses sites en France en leur attribuant au moins un nouveau modèle sur la durée de l'accord.

Dans le cadre du redressement financier du constructeur, Carlos Tavares, président du directoire de PSA, et son prédécesseur Philippe Varin, ont déclaré à plusieurs reprises qu'il n'était plus rentable à leurs yeux de produire des petites voitures à grand volume en France en raison de la concurrence qui fait rage sur ce segment. Renault, par exemple, a déjà délocalisé une grande partie de la production de ses Clio en Turquie.

Les syndicats attendent de Carlos Tavares, en déplacement vendredi à Poissy dans le cadre de son tour des usines, qu'il leur donne des précisions sur le ou les modèles qui succéderont à la C3 sur ce site.

Il emploie actuellement environ 5.000 personnes et perdra une de ses deux lignes de production l'an prochain dans le cadre de l'optimisation des capacités de production du groupe.

Outre la C3, il fabrique aujourd'hui aussi une partie des Peugeot 208 et l'ensemble des DS3. Il devrait conserver à l'avenir l'assemblage des versions "premium" de la petite Peugeot, comme la série "XY", et se voir confier l'héritière de la DS3, la plus petite des voitures de la nouvelle marque haut de gamme de PSA.

La C3, dont le dernier restylage remonte à un peu plus d'un an, est également assemblée au Brésil pour le marché sud-américain. En version berline et Picasso, la voiture a été fabriquée à près de 269.000 exemplaires en 2013, et à plus de 3,6 millions d'exemplaires depuis son premier lancement.

(Edité par Jean-Michel Belot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le jeudi 22 mai 2014 à 16:33

    Un Roumain demande à Sarkozy :combien si je repars en Roumanie avec toute la famille ? Sarkozy lui répond : 1 500 € …je préfère attendre le prochain président avec 1 enfant de plus… Arrive 2012 et Hollande. Il lui demande la même chose et Hollande lui dit : 2 500 € . j' attends encore 5 ans et je fais 2 enfants de plus, ce sera le jackpot ! Arrive 2017 et là il pose la même question : Vous me donnez combien si je repars en Roumanie ? Et Marine Le Pen lui dit : 5 MINUTES !

  • d.e.s.t. le jeudi 22 mai 2014 à 15:59

    la qualité va sans doute y gagner? Achetez plutôt japonais, c'est plus sûr et la qualité est incomparable!

  • glaty le jeudi 22 mai 2014 à 15:45

    PENSEZ A ACHETER UNE TOYOTA QUI EST FABRIQUEE DANS LE NORD DE LA FRANCE PLUTOT QUE CETTE C3 FABRIQUEE DANS UN PAYS DE L'EST

  • 82554976 le jeudi 22 mai 2014 à 15:32

    Personne n'a oublié que le socce Louis Gallois préside le conseil de surveillance de PSA ! Il va se faire bastonner en place publique par Montebourg

  • loco93 le jeudi 22 mai 2014 à 15:24

    Le consommateur français consacre une grosse partie de son budget pour se loger, il ne lui reste plus assez pour consommer du haut de gamme. Conséquence de la hausse effrénée des prix des logements ces dernières années, on s'est siphonnés de l'intérieur! Même le low cost n'est presque plus abordable...

  • gb00b04 le jeudi 22 mai 2014 à 15:18

    le problème de ces stratégies c'est que le consommateur Français n'a plus les moyens d'acheter du haut de gamme hormi les flottes de véhicules d'entreprises....

  • M7817796 le jeudi 22 mai 2014 à 15:17

    Pour résoudre le chômage il suffit d'ajuster notre natalité à notre futur marché de l'emploi : Soit 400.000/an au lieu de 800.000 .

  • loco93 le jeudi 22 mai 2014 à 15:06

    on a des écoles de commerces très renommées en France, on a aussi des écoles très prestigieuses comme l'ENA ou science Po qui forment les élites, les futurs dirigeants et chefs d'entreprises de notre pays... Mais à chaque fois que nous délocalisons, on se pose tout le temps en victime, on y voit aussi l'action du grand méchant ogre chinois, du moins c'est la vision de beaucoup d'entre nous... Sommes nous vraiment si nuls et si faibles que ça???

  • calippe3 le jeudi 22 mai 2014 à 15:01

    Et ça continue ......le personnel est moins payé ailleurs.....plus souple et a envie de travailler au lieu d'écouter des gens qui les amènent à la fermeture de leur usines et donc à perdre leur emploi.

  • olivejpa le jeudi 22 mai 2014 à 15:01

    Reste le haut de gamme en France! Avec ça y aura pas beaucoup de w en france