PSA trouve en Chine une terre de croissance

le
0
Le groupe y a inauguré une quatrième usine dédiée à sa marque DS. Le pays est déjà son premier marché.

Les dirigeants du groupe PSA ont pris ces derniers un jour un bol d'air en Chine. Deux lancements commerciaux et une nouvelle usine: un joli programme en seulement trois jours. À Pékin, c'est la C4 Élysée qui a fait ses débuts, et Philippe Varin, le président du directoire de PSA, la juge promise à «un beau succès». À Shenzhen, le constructeur y a inauguré sa toute nouvelle usine, dédiée à la gamme DS, créée dans le cadre de sa coentreprise Capsa, avec le groupe chinois Changan. C'est là que vient de commencer la production de la DS5 «made in China», lancée en grande pompe vendredi soir. Un véritable show au cours duquel la voiture a dû partager la vedette... avec Sophie Marceau, que PSA a choisie ­comme ambassadrice de son crossover.

En Chine, PSA s'autorise à être ambitieux. «Nous étions à 3,5 % en 2010. Nous sommes à 3,8 %, et bientôt à plus de ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant