PSA renoue avec les profits en 2010

le
0
À l'issue d'un exercice meilleur que prévu avec un bénéfice de 1,13 milliard, le constructeur automobile va rembourser de manière anticipée les 2 milliards d'euros qu'il doit encore à l'État. En Bourse, le titre perd du terrain.

Tout va décidément mieux dans le secteur automobile. Après son équipementier, Faurecia, c'est désormais au tour de PSA Peugeot Citroën de révéler un retour aux bénéfices sur l'exercice écoulé. Mais surtout, le constructeur automobile a fait part de son intention de rembourser le prêt contracté auprès de l'État en avril d'un montant de 2 milliards d'euros.

A l'occasion de la publication des résultats annuels du groupe, le président du directoire Philippe Varin, a indiqué «la solidité de notre situation financière va nous permettre de rembourser en totalité les deux milliards restants du prêt de l'Etat». De fait, à l'antenne de BFM, le directeur financier, Frédéric Saint-Geours souligne que «le groupe n'a plus de dettes et a les mains libres pour rembourser l'État». Ce dernier souligne en outre que sur l'ensemble des 3 milliards d'emprunt public, dont 1 milliard a déjà été rembousé en septembre dernier, le groupe s'est acquitté de 353 millions d'euro

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant