PSA Peugeot Citroën : ruée sur les valeurs automobiles à Wall Street

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - La ruée sur Ford (+3,5%) et GM (+5%), hier en clôture à Wall Street trouve un écho, jeudi, à la Bourse de Paris. En milieu de matinée, l'action Renault gagnait plus de 4% et PSA Peugeot Citroën, plus de 3%. Le regain d'intérêt pour les valeurs d'automobile américaines tient aux chiffres de vente du mois d'août qui ont été supérieures aux attentes.

Outre-Atlantique, il s'est vendu 16,1 millions de véhicules de tourisme sur les douze derniers mois, soit un gain de 17% en rythme annuel, alors que le consensus tablait sur une progression de seulement 15%. C'est le plus haut niveau depuis octobre 2007. Ford explique ce renouveau par les taux attrayants des crédits automobiles et le besoin de renouveler un parc automobile vieillissant. Les ventes promotionnelles des constructeurs, fin août, ont aussi accentué la tendance. Bien entendu, les constructeurs nippons, Toyota Motors en tête, ne restent pas à l'écart de la fête.

Dans un entretien accordé au Parisien, Philippe Varin, président du directoire de PSA Peugeot Citroën, a surpris par son optimisme : «Je prévois que le dernier trimestre enregistre une hausse de part de marché du groupe grâce aux nouveautés que nous lançons.» Le ton de ces déclarations tranche avec les chiffres de vente du constructeur en août dernier, qui ont plongé (-17,3%) davantage que le marché français (-10,9%).

Après ce mois jugé «non significatif» par Philippe Varin, Peugeot et Citroën ont, selon lui, «touché le fond», grâce entre autres, au lancement de nouveaux modèles, au nombre de dix-sept, cette année, dont la nouvelle 308 : «Elle recueille tous les suffrages positifs sur son design et sera peu polluante.» Enfin, le dirigeant de PSA se félicite, dans ce même entretien au quotidien, de l'état «d'extrême avancement» des plans sociaux en cours, notamment à Aulnay où 2.000 à 3.000 personnes concernées «ont déjà trouvé une solution d'emploi».

Le cours de l'action PSA a très exactement doublé depuis le début janvier, dont une progression de 10% sur les quatre dernières semaines : conserver.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant