PSA Peugeot-Citroën prépare une automobile raisonnable  

le
0
Le groupe français a désormais la certitude qu'il faudra concevoir des modèles innovants, allégés et plus petits pour répondre à la norme de 95 g de CO2 en 2020. Une chance pour la 2 CV des temps modernes.

L'im posante Citroën Metropolis risque bien de demeurer une pure vue de l'esprit chinois. Conçue par le bureau de design de Shanghaï et exposée à Genève, elle symbolise une aspiration locale au « toujours plus grand et plus luxueux » qui n'a plus guère de chance d'aboutir. Et c'est Vincent Besson, le directeur de la stratégie produits et marchés de PSA Peugeot Citroën, qui le dit. «La Chine vient tout juste d'adopter, pour son marché, des normes de CO2 et un calendrier qui ressemble de près à ce qui est exigé des constructeurs en Europe et aux États-Unis. Avec un seuil à 95 g en 2020, il ne fait aucun doute que c'est un grand saut technologique qui s'annonce. S'il unifie les règles avec un pays aussi important que la Chine, il va coûter très cher aux constructeurs et imposera un glissement des marchés vers le bas », précise-t-il.

Paradoxalement, ce mouvement désormais inéluctable, relance le projet de la C-Cactus, une sorte de 2 CV des temps modernes don

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant