PSA Peugeot Citroën pourrait fermer deux sites en France

le
0
Le constructeur automobile prévoierait de fermer son site d'Aulnay-sous-Bois et celui de Sevelnord, menaçant 6200 emplois, selon la CGT. Si PSA indique que le projet n'est pas d'actualité, le ministre de l'Industrie a toutefois annoncé qu'il recevrait le président du directoire du groupe dès ce soir.

Le constructeur automobile PSA Peugeot Citroën prévoierait de fermer son site d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) «courant 2014» et celui de Sevelnord (Nord) en 2013, menaçant 6200 emplois, selon un document interne du groupe présenté à la presse jeudi par la CGT. Dans ce document, il est clairement indiqué que «ce planning est cohérent avec les orientations du comité de direction groupe de janvier 2010 situant la fenêtre d'annonce possible dans le calendrier électoral français, au second semestre 2012 (après l'élection présidentielle, NDLR)».

Le syndicat confirme les informations révélées plus tôt par le site Mediapart. L'usine d'Aulnay-sous-Bois est non seulement la cinquième du groupe avec 3500 salariés mais elle est de surcroît historique, construite en 1972. Le site ne cesse toutefois de réduire le nombre de ses salariés. En 2004, l'usine qui produit aujourd'hui la nouvelle C3 comptait encore 6500 salariés.

Document préparatoire

En réaction à cette

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant