PSA Peugeot Citroën Le titre suit bien le mouvement

le
0
Copyrights here
Copyrights here

(lerevenu.com) - La progression de plus de 5% de l'action PSA doit mettre un peu de baume au c?ur des dirigeants de Peugeot et de la famille. Les occasions de se réjouir ne sont pas légion, ces derniers temps. Les critiques pleuvent, entre celles du ministre du Redressement productif qui juge encore « inacceptables » les suppressions de 8 000 postes prévues dans le groupe et celles du conseil général de Seine-Saint-Denis qui dénonce «les promesses vagues» de Philippe Varin, président du directoire, à propos de l'avenir des salariés et du site d'Aulnay-sous-Bois

Mais, en dépit d'un rebond de près de 9,5% en cinq séances de Bourse, l'action PSA affiche encore un recul de 60% en un an. Le rapport de deux ingénieurs généraux des mines remis au gouvernement, ces derniers jours, critiquait, certes, la stratégie du groupe automobile, victime de graves surcapacités pour avoir trop tardé à lancer son expansion dans les pays émergents. Néanmoins, ce document validait de fait la décision des dirigeants de fermer l'usine d'Aulnay-sous-Bois, ce qui desserre la contrainte du gouvernement sur le groupe.

Conservez.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant