PSA Peugeot Citroën en discussions avancées pour revenir en Iran

le
0

14 juillet (Reuters) - PSA Peugeot Citroën PEUP.PA a annoncé mardi être en discussions avancées en vue de la constitution d'une coentreprise en Iran avec son partenaire historique Iran Khodro afin de pouvoir revenir sur ce marché clé après l'accord international conclu mardi sur le programme nucléaire iranien. "L'accord conclu à Vienne permet la levée des sanctions économiques internationales et devrait permettre une avancée significative de nos discussions en cours", a déclaré Jean-Christophe Quémard, directeur de Peugeot Afrique & Moyen-Orient. Contrairement à l'ancien partenariat qui voyait Iran Khodro réassembler des modèles Peugeot venus d'Europe, le nouveau projet industriel comprendra l'assemblage complet de véhicules conçus sur les plates-formes les plus récentes de PSA, avec des motorisations performantes, a-t-il ajouté en parlant de "saut générationnel". L'Iran et les grandes puissances du groupe P5+1 (Etats-Unis, Allemagne, France, Grande-Bretagne, Russie et Chine) ont trouvé un accord mardi matin sur le programme nucléaire de Téhéran qui permettra une levée des sanctions économiques pesant sur la République islamique. ID:nL4N0ZU49M (Laurence Frost, Véronique Tison pour le service français)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant