PSA obtient la fin d'une grève de 4 mois à l'usine d'Aulnay

le
0
La direction et la CGT abandonnent leurs poursuites. Les grévistes partent avec des indemnités supplémentaires.

C'est une épine dans le pied en moins pour PSA Peugeot Citroën. La CGT a en effet accepté de lever la grève qui paralysait l'usine d'Aulnay depuis quatre mois dans un climat de violence: le travail reprendra dès mardi.

Pour parvenir à un accord, signé vendredi, l'organisation syndicale et la direction du site ont chacun ­accepté des concessions. PSA ­abandonne ses poursuites contre certains grévistes et accorde une indemnité compensatoire d'environ 19.700 euros - selon plusieurs sources - à 130 d'entre eux qui quitteront l'entreprise d'ici à la fin du mois. Ce montant, qui prend en compte les salaires qu'auraient touchés les employés jusqu'à la fin de l'année plus le coût du dispositif de formation auxquels ils avaient droit, s'ajoutera à l'indemnité prévue dans le plan, soit environ 40.000 euros pour un ouvrier ayant dix ans d'ancie...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant