PSA : nouvelles mesures d'économies à l'étude

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - Le chiffre d'affaires du premier trimestre ne montre aucun signe d'amélioration, à 13,03 milliards d'euros, en recul de 6,5% et 10,3%, à 8,7 milliards, pour la seule branche automobile.

Dans un communiqué, PSA a averti que «le marché européen pourrait être plus difficile qu'attendu précédemment» et que de «nouvelles mesures opérationnelles visant à compenser cette détérioration potentielle sont à l'étude afin de maintenir l'objectif de retour à l'équilibre du free cash flow opérationnel à fin 2014».

En 2012, le flux de trésorerie du groupe a été négatif de 1,38 milliard d'euros et le résultat, obéré par de lourdes dépréciations d'actifs, s'est soldé par une perte nette de 5 milliards d'euros.

Au premier trimestre, le recul de 16,9% des ventes de véhicules en Europe n'a été qu'en partie compensé par le bond de 31% des volumes de ventes en Chine. Le directeur financier du groupe, Jean-Baptiste de Chatillon, a précisé à quelques journalistes, que de nouvelles réductions d'effectifs, en plus des 8.000 suppressions de postes annoncées pour 2013 et 2014, ne seraient pas évoquées dans le cadre de ces négociations, prévues pour débuter dans le courant du deuxième trimestre, selon les dépêches d'agences.

Ces négociations commenceront après l'entrée en vigueur, en principe, à l'issue d'un comité central d'entreprise prévu pour le 29 avril. Cette restructuration prévoit notamment la fermeture de l'usine d'Aulnay-sous-Bois en 2014, et non en 2013, comme PSA l'a réaffirmé. 

L'action PSA Peugeot Citroën affiche un recul de 34% depuis un an : conserver. 


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant