PSA : les gérants d'actifs voteront contre les dispositifs anti-OPA

le
1
DR
DR

(lerevenu.com) - L'AFG a pointé plusieurs résolutions que PSA soumettra à l'approbation de ses actionnaires et qui ne respectent pas son code de bonne gouvernance.

La résolution 17 portant sur l'attribution d'actions gratuites ne mentionne pas les montants prévus pour être répartis respectivement entre les salariés et aux mandataires sociaux.

La résolution 19 a prévu, en cas d'offre publique d'échange, un montant (20%) d'augmentation de capital, sans droit préférentiel de souscription, double de celui préconisé par l'AFG. Par ailleurs, la demande d'autoriser à augmenter le capital sous forme de placement privé auprès de quelques actionnaires ne recueille pas non plus l'assentiment de l'association. 

Il en est de même pour la résolution 21 (option de surallocation en cas d'augmentation de capital). Deux autres résolutions présentées par le conseil d'administration du groupe automobile contreviennent elles aussi au code de l'AFG puisqu'elles reviennent à constituer des défenses anti-OPA. C'est le cas de la résolution 24 qui demande l'autorisation d'émettre de bons de souscription d'actions en période d'offre publique et ce à hauteur de 73,3% du capital. Quant à la résolution 28, elle peut être aussi assimilée à «un dispositif destiné à contrer une prise de contrôle» : modification des statuts pour réduire le délai de déclaration des franchissements de seuils statutaires (2% puis 1%) de cinq à quatre jours.  

Dans le cadre de son programme de veille des résolutions présentées en assemblée générale, l'AFG rappelle que ses analyses ne constituent pas des conseils de vote. Mais l'association souligne aussi que  la loi de sécurité financière de 2003 a rendu obligatoire aux sociétés de gestion, l'exercice des droits de vote attachés aux actions figurant dans le portefeuille des sicav et fonds communs de placement. 


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4669616 le lundi 22 avr 2013 à 21:32

    PSA doit se protéger d'une OPA. Petit actionnaire, je lui fais confiance dans cette situation difficile où cette magnifique société est attaquée par les crétins de la CGT qui l’empêche de se restructurer et mettent en péril les ouvriers et l'entreprise. J'espère te tout mon cœur et de toute ma raison que PSA survivra au bénéfice de la France.