PSA : la pression s'accentue pour l'augmentation de capital

le
0
La sortie de General Motors du capital de PSA, moins de deux ans après son entrée, prépare le terrain à l'arrivée du chinois Dongfeng. Matignon a rappelé que l'État français soutenait ce dossier depuis le début.

Un partenariat chasserait-il l'autre? Au plan capitalistique, c'est en tout cas le cas. La sortie de General Motors du capital de PSA, moins de deux ans après son entrée, prépare en quelque sorte le terrain à l'arrivée du chinois Dongfeng. L'Américain va ainsi se tenir éloigné du sauvetage de PSA Peugeot Citroën, sous la forme d'une nouvelle augmentation de capital massive, dont les éléments commencent à se mettre en place.

Jeudi matin, le constructeur français a confirmé «étudier des nouveaux projets de développement industriel et commercial avec différents partenaires, y compris Dongfeng Motor, ainsi qu'un projet d'augmentation de capital». Un secret de polichinelle que PSA officialise cependant pour la première fois. Il y a pourtant encore lo...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant