PSA grimpe après ses chiffres de ventes semestriels

le
0
Carlos Tavares, le patron de PSA, lors de la présentation du nouveau plan stratégique du groupe à Paris, le 5 avril 2016. (© E. Piermont / AFP)
Carlos Tavares, le patron de PSA, lors de la présentation du nouveau plan stratégique du groupe à Paris, le 5 avril 2016. (© E. Piermont / AFP)

C'est donc sur une quasi stabilité (-0,2%) des ventes mondiales que se termine le premier semestre de Peugeot. Le constructeur a vendu 1,54 million de véhicules.

Sur le plan géographique, les ventes en Chine et en Asie du sud-est ont plongé de 19,4% sur la période, à 296.507 unités, tandis que les ventes en Europe ont progressé de 7,4%, franchissant le seuil du million de véhicules (1.055.875). Les ventes sur le Vieux Continent devraient se situer «autour des 2 millions» à la fin de l'année (contre 1,8 million en 2015), a estimé Denis Martin, directeur Europe du groupe, lors d'un entretien avec plusieurs médias.

Cette prévision tient compte du «léger repli du marché au second semestre» anticipé par le constructeur français en raison notamment du Brexit.

«Il ne faut pas que nos résultats en Europe masquent les performances dans d'autres régions», a-t-il ajouté, soulignant la forte croissance des ventes en Amérique latine (+16,4%, 88.791 véhicules), où le marché s'est pourtant contracté de 8,2%, plombé par la récession du Brésil.

Contexte économique défavorable dans la zone Afrique-Moyen-Orient

Groupe PSA met aussi en avant le retour en Iran de ses marques Peugeot et DS, qui n'ont toutefois pas suffi à enrayer «un contexte économique défavorable» dans la zone Afrique-Moyen-Orient. Les ventes y ont diminué de 13,3% (87.420 véhicules), sous l'effet de restrictions

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant