PSA et BMW cesseraient de coopérer dans les moteurs en 2016

le
0
VERS UNE FIN DE LA COOPÉRATION ENTRE PSA ET BMW DANS LES MOTEURS EN 2016
VERS UNE FIN DE LA COOPÉRATION ENTRE PSA ET BMW DANS LES MOTEURS EN 2016

PARIS (Reuters) - PSA Peugeot Citroën et BMW ont décidé de ne pas renouveler leur partenariat sur les moteurs essence de 1,4 et 1,6 litre arrivant à échéance en 2016, estimant que leurs technologies ne sont pas compatibles, écrit mardi le site internet des Echos.

Le premier constructeur automobile français tend à revoir à la baisse ses partenariats avec d'autres constructeurs depuis l'alliance scellée avec l'américain General Motors en 2012.

"La coopération est bien vivante et court jusqu'à 2016. Il n'y a pas eu pour l'instant de communication sur l'après-2016", a déclaré un porte-parole de PSA.

La coopération technique avec BMW, qui remonte à 2002, avait déjà subi un premier revers l'an dernier lorsque les projets dans l'hybridation des moteurs avaient été revus à la baisse. Parallèlement, depuis l'alliance avec GM, le spectre de la coopération technique avec Ford dans les moteurs diesel a lui aussi été réduit.

Selon Les Echos, le partenariat de PSA avec GM a scellé le désaccord entre le français et BMW.

"?Depuis que PSA s'est lancé dans son alliance avec GM, les pistes que nous avions envisagées ensemble sont tombées. Les logiques industrielles sont devenues divergentes?", a dit une source proche du constructeur allemand cité par le site du quotidien.

La fin de ce partenariat constituerait un coup dur pour l'usine de la Française de Mécanique, à Douvrin (Pas-de-Calais).

Cyril Altmeyer, avec Gilles Guillaume, édité par Marc Angrand

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant