PSA convainc les syndicats de signer l'accord compétitivité

le
0
Quatre organisations sur six approuvent le nouveau contrat social. Un atout pour faire aboutir les négociations sur une recapitalisation de l'entreprise.

Enfin, une bonne nouvelle pour Philippe Varin, président du directoire de PSA Peugeot Citroën. Mardi, quatre organisations syndicales - FO, CFTC, SIA, et CFE-CGC - ont approuvé le projet de nouveau contrat social. Ensemble, elles représentent près de 62 % des voix aux dernières élections chez le constructeur. Parmi les grandes organisations syndicales, seules la CGT, premier syndicat chez PSA avec 22,3 % des voix, et la CFDT, qui représente 13,7 % des salariés, ont rejeté ce nouveau contrat social. La signature officielle aura lieu le jeudi 24 octobre, lors d'un comité central d'entreprise.

Ce projet est important pour PSA: il doit permettre d'améliorer la compétitivité de ses usines françaises. L'objectif fixé par Philippe Varin était de parvenir à économiser «100 millions d'euros par an». Il a fallu 1...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant