PSA choisit l'ONG T&E pour tester ses consommations réelles

le
0

par Gilles Guillaume PARIS, 23 novembre (Reuters) - PSA Peugeot Citroën PEUP.PA a choisi l'ONG européenne Transport & Environnement et le groupe de certification Bureau Veritas BVI.PA pour mener les tests de consommation réelle de ses véhicules annoncés face au mouvement de défiance sur la fiabilité des mesures suscité par l'affaire Volkswagen VOWG_p.DE . "Dans la période troublée que vit l'industrie, nous nous devons de conserver la confiance des consommateurs. C'est le sens de l'initiative que nous avons prise il y a un mois, en matière de publication des consommations de nos véhicules en usage client, dès le printemps 2016", a déclaré le président du directoire de PSA, Carlos Tavares, lundi au cours d'une conférence sur les nouvelles mobilités. "Nous avons franchi une nouvelle étape (...) et c'est l'ONG Transport & Environnement avec laquelle nous allons développer le protocole de test qui sera audité par (le) Bureau Veritas BVI.PA ", a-t-il ajouté. "Nous apportons la démonstration qu'un constructeur automobile et une ONG militante peuvent converger dans l'intérêt des clients." Créée en 1990, T&E représente environ 50 organisations à travers l'Europe, pour la plupart des associations environnementales faisant campagne pour une politique de transport durable à l'échelle nationale, régionale ou locale. Fin octobre, PSA avait annoncé qu'il publierait dès que possible les consommations en usage réel de ses véhicules. Dans un communiqué, il a ajouté que les niveaux d'émissions en usage réel de polluants cette fois, notamment les oxydes d'azote (NOx), de ses véhicules particuliers, seront également publiés, mais au printemps 2017 et pour les voitures qui répondront à la future norme euro 6.2, appelée à entrer en vigueur en 2017-2018. Le groupe a précisé que les tests seront conduits sur route ouverte, et non plus en laboratoire ou sur circuit, selon un protocole qui reste à définir avec ses deux partenaires. En marge de la conférence, le directeur de la Recherche & Développement Gilles Le Borgne a indiqué que PSA pourrait confier le volant des véhicules testés à des représentants de Bureau Veritas. Le constructeur avait également annoncé le mois dernier qu'il entendait renoncer l'été prochain à optimiser la charge de ses batteries pour les tests d'homologation, anticipant ainsi les normes plus sévères qui devraient voir le jour fin 2017. (Edité par Matthieu Protard)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant