PSA accélère ses négociations avec l'État et Dongfeng

le
0

Dimanche soir, le conseil de PSA a autorisé la poursuite des négociations pour réaliser une augmentation de capital de 3 milliards d'euros, dont une partie sera réservée à Dongfeng et à l'État français.

Direction Shanghaï. Lundi, au lendemain d'un conseil de surveillance de PSA long de plus de 4 heures, quelques-uns des principaux protagonistes du dossier se sont envolés pour la Chine, où se tiendra mardi le conseil d'administration de Faurecia, filiale du constructeur. Thierry Peugeot, le président du conseil de PSA, son cousin Robert, qui dirige le holding familial FFP, et Philippe Varin, le président du directoire, sont du voyage. Carlos Tavares, successeur désigné de Philippe Varin, aussi.

L'occasion de poursuivre les discussions avec Dongfeng? «De toute façon, ce sont des négociations non-stop», sourit un proche un dossier.

Des négociations qui ont connu une avancée dimanche soir. Le conseil de PSA a en effet, au vote, autorisé leur poursuite,...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant