PS : «Une large victoire pourrait empêcher le débat»

le
0
INTERVIEW - Jérôme Sainte-Marie, directeur du département opinion de l'institut de sondage CSA, estime que le risque pour le gouvernement est de voir naître une contestation hors des institutions.

LE FIGARO. - Les sondages laissent entrevoir une victoire de la gauche aux législatives. Croyez-vous au scénario d'une Assemblée socialiste pléthorique?

Jérôme SAINTE-MARIE. - Au vu des sondages, la victoire du PS ne semble pas absurde. Mais pour se concrétiser, elle dépend du niveau de participation et du score du Front national au premier tour, et donc du nombre de triangulaires opposant des candidats UMP, PS et FN. Il ne faut pas oublier qu'un tiers des électeurs de Marine Le Pen souhaitent, si un de leur candidat n'est pas qualifié pour le second tour, la victoire de la gauche.

Le PS est-il, à lui seul, en mesure d'obtenir la majorité absolue?

Le véritable enjeu pour le PS sera, en cas de victoire, d'avoir une majorité sans devoir recourir à ses alliés et particulièrement au Front de gauche de Jean-Luc Mélenchon. L'accord électoral avec les écologistes préserve politiquement le PS d'une majorité avec un complément d'EELV. D'autant que les Verts ne devr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant