PS : un conseil national sous haute tension

le
0
Les socialistes tenteront samedi de surmonter les ravages de l'affaire Cahuzac.

Ça va tanguer. Le Parti socialiste réunit son conseil national, samedi à Paris, dans un climat explosif. Dix jours après les ravages causés par les aveux de Jérôme Cahuzac, les socialistes se montrent également divisés sur la ligne économique du gouvernement. Soucieux d'éviter que le CN se transforme en foire d'empoigne, Jean-Marc Ayrault a lancé une opération déminage, en lien avec le premier secrétaire, Harlem Désir. Les deux hommes ont réuni vendredi matin à Matignon les poids lourds du gouvernement et de la majorité, signataires de «la motion 1», qui a obtenu une large majorité au congrès de Toulouse, en octobre. «Il fallait afficher l'unité de la majorité dans les turbulences», note un participant. «François Hollande souhaite que les socialistes trouvent le ton juste samedi», rapporte un autre. Revue de détails d'un CN sous haute tension:

La ligne économique du gouvern...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant