PS : scénarios autour de la relève d'Aubry

le
1
Alors que la première secrétaire laisse planer le doute sur son avenir, les candidatures se multiplient.

La question continue d'intriguer les socialistes. La semaine dernière, un député a voulu en avoir le cœur net: «Alors, Martine, tu quittes vraiment la tête du parti?» Réponse de la première secrétaire: «Je pars… Mais à certaines conditions.» Devant ses camarades, Martine Aubry ne tient donc pas d'autre discours que celui du 29 mai dernier, sur RMC: elle quittera la direction du PS… «si toutes les conditions sont réunies».

Rue de Solferino, ils sont bien peu nombreux à croire au départ d'Aubry, au congrès d'octobre. «Elle va tout faire pour rester, avance un dirigeant. Elle est en situation de force à ce poste.» «Elle va se représenter, jure un grand élu. Car sinon, comment pèsera-t-elle? Quand vous quittez la scène, vous êtes vite oublié…» «Après Martine? Ce sera Martine!», résume le député du Gers Philippe Martin, qui plaide pour une «stabilité» au PS. D'autres, moins nombreux, jugent que la maire de Lille, qui a laissé ses plus proches v

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • derastea le mercredi 27 juin 2012 à 10:24

    On en a rien a faire que Titine succéde à Titine. De toute maniére, ca vole pas haut au dessus du nid de coucou