PS : les premiers ministrables en embuscade

le
0
L'imminent départ de Martine Aubry à la tête du PS relance la course au poste de chef du gouvernement.

Ce n'est pas parce que la saison de la chasse n'est pas ouverte qu'il ne faut pas s'y préparer. Et au petit jeu du «qui figurera dans le casting des premier-ministrables» lorsque le moment sera venu, certains ont déjà pris plusieurs longueurs d'avance. Bien sûr, il n'est pas question de remplacer dès maintenant Jean-Marc Ayrault. En poste depuis à peine quatre mois, le premier ministre bénéficie du soutien de François Hollande. Ce qui n'empêche pas les candidats à sa succession de commencer à poser quelques «marqueurs».

C'est le cas du ministre de l'Intérieur Manuel Valls et son omniprésence médiatique durant l'été. C'est aussi celui du ministre de l'Éducation Vincent Peillon et son application à ne traiter que des sujets en rapport avec sa mission. Dans la même veine, il y a également le ministre de l'Économie Pierre Moscovici. D'ailleurs, tous trois ont presque conjointement apporté leur soutien à la candidature d'Harlem Désir à la direction du PS. Coïnc

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant