PS : le blues des strauss-kahniens

le
0
Jean-Christophe Cambadélis appelle au «rassemblement» des amis de DSK.

«Beaucoup de gorges nouées, beaucoup d'yeux rougis ou de sanglots ravalés.» C'est en ces termes que Jean-Christophe Cambadélis décrit l'ambiance qui régnait mardi soir au dîner qu'il a organisé pour réunir les strauss-kahniens proches de lui. Sur son blog, le député du XIXe arrondissement de Paris plaide pour le «rassemblement » des amis de DSK, certain qu'«ensemble, ils pèseront lourd pour un cours réformiste de gauche du PS» .

Présent à ce dîner, Jean-Jacques Urvoas évoque «une ambiance tristounette». Le député PS du Finistère ne cache pas son désarroi: «Je suis un spectateur assis sur une berge et je regarde l'eau. Je ne suis pas encore concerné par la primaire. Tout cela est précipité. Cela demande un peu de temps.» Pour lui, tout ce qui s'est passé en moins de quinze jours relève du cauchemar: «Nous avions un programme, un interprète, une musique, des paroles. On avait tout pour faire un tube», résume le député breton, qui conclut: «On est

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant