PS : la nouvelle vie d'Arnaud Montebourg

le
3
PS : la nouvelle vie d'Arnaud Montebourg
PS : la nouvelle vie d'Arnaud Montebourg

« Surtout ne venez pas, c'est inutile, je ne vais pas parler. D'ailleurs, j'en ai marre de tous ces journalistes, je crois que je ne vais pas y aller ! » A l'autre bout du fil, la voix n'a pas changé, reconnaissable entre toutes avec ce mélange d'accent aristo et gouailleur. Arnaud Montebourg ne confond pas le mont Beuvray et l'Aventin. Mais l'ex-ministre de l'Economie et du Redressement productif se demande s'il sacrifiera, comme tous les lundi de Pentecôte, à ce rituel instauré il y a une dizaine d'années : l'ascension du mont Beuvray, au cœur du Morvan, avec ses amis politiques, dont le chef de file des frondeurs du PS, Christian Paul. Trop épié, trop surveillé...

Depuis sa sortie mouvementée du gouvernement le 25 août et sa reconversion dans l'entreprise, Montebourg se sait attendu au coin du bois. Et pas seulement celui du mont Beuvray, où les tribus gauloises avaient fait leur union autour de Vercingétorix. « A ce stade, il privilégie son projet économique et professionnel, explique l'un de ses proches, le député PS du Gard Patrice Prat. Arnaud a une obligation de réussite. Ses détracteurs ne manqueraient pas de le railler s'il échouait dans son nouveau domaine, ce qui pourrait le handicaper pour la suite. » Pour l'heure, le diplômé de l'Insead, l'école de management préférée des cadres, n'a donc plus que le mot entreprise à la bouche : « C'est beaucoup plus sérieux que tous vos trucs, là ! »

«C'est évident qu'il n'a pas tourné définitivement le dos à la politique»

Ses amis le décrivent pleinement investi dans ses nouvelles occupations. Déjà vice-président du conseil de surveillance du groupe Habitat et membre du comité d'orientation stratégique de la société informatique Talan, l'ex-chantre de la démondialisation semble pris d'une véritable fièvre d'entreprendre. « Habitat n'est qu'une infime partie de son activité professionnelle, confie un de ses amis. Il travaille sur d'autres ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • s.thual le lundi 25 mai 2015 à 15:42

    il est vraiment doué et les medias aussi , diplomé ultra rapide en 2 mois ? mettons le de suite a la place de nvbelkacem qui est surement incomprtente puisqu il va lui falloir des décennies pour arriver a fabriquer des anes instruits et peut etre intelligent et n sous qu elle n a pas ,ca y est l etat va enfin economiser,,,un Montebourg supprime cent ou 1000 prof ,,,ca va payer !! allons ne revons plus un ane reste un ane

  • bordo le lundi 25 mai 2015 à 09:43

    Bravo Le Parisien ! Ou comment faire un sujet avec rien, tout en se ménageant les bonnes grâces d'une ex-future excellence qui fait vendre du papier.

  • nono67 le lundi 25 mai 2015 à 09:29

    diplomé de l'insead en 2 mois, son " activité " chez habitat n'est qu'une partie infime de son activité etc etc . On se croirait en corée du nord ou en urss ....pardon russie avec la glorification d epoutine qui fait çi , qui fait ça . Le bon vieux culte de la personnalité revu avec les médias .