PS : la fronde anti-Hollande ne faiblit pas au sein de l'aile gauche

le
21
PS : la fronde anti-Hollande ne faiblit pas au sein de l'aile gauche
PS : la fronde anti-Hollande ne faiblit pas au sein de l'aile gauche

Le feu couve dangereusement au sein de la majorité gouvernementale, à deux jours de l'ouverture des discussions à l'Assemblée nationale sur deux textes cruciaux, les projets de loi de finances rectificatif puis de financement de la Sécurité sociale. Et la mise en garde de Manuel Valls, samedi devant le Conseil national du PS, n'y a rien changé. «La gauche peut mourir», a-t-il lancé pour resserrer les rangs de son parti. Las. L'aile gauche continue de donner de la voix.

Samedi, les écologistes se sont prononcés à l'unanimité contre ces deux textes lors de leur conseil fédéral. Surtout, la politique économique conduite par l'exécutif fait des mécontents jusque dans les rangs socialistes. Choix budgétaires, composition du cabinet élyséen (lire encadré)... La gauche du PS n'hésite pas à marquer publiquement sa différence. Au point de réclamer une primaire en vue de la présidentielle 2017, car le soutien à une candidature de François Hollande n'est «pas automatique»...

«Si nous voulons rassembler la gauche, il faut changer de politique. Ce n'est pas simplement le Parti communiste qui dit cela ou le Front de Gauche, c'est beaucoup de gens dans le Parti socialiste, ce sont les écologistes», s'est d'ailleurs plu à souligner le secrétaire national du PC, Pierre Laurent, sur France 3 ce dimanche.

«Je n'ai pas confiance dans la politique de Hollande»

Invité du Supplément politique sur Canal +, le député socialiste «frondeur» Laurent Baumel enfonce le clou : «Je n'ai pas confiance dans la politique qu'impulse François Hollande depuis le 14 janvier dernier.» Et d'asséner : «On se prépare quand même encore à 18 mois de chômage avec la politique qu'on mène.»

Lui estime qu'«il y a une correction substantielle à apporter à notre politique» qu'il souhaite «plus équilibrée». Voilà pourquoi il n'hésitera pas à «déposer des amendements dans l'hémicycle» (et donc hors du groupe PS) lors des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nicog le lundi 16 juin 2014 à 15:06

    Le PS n'a pas encore compris que Hol*lande ne fait que de l'enfumage. Aucune réforme fondamentale ne passera pendant ce quinquénat, que des augmentations d'impot .... pour les classes moyennes uniquement.

  • M7097610 le lundi 16 juin 2014 à 14:05

    cas d'ecole : comment scier sa branche tout seul

  • r.espic le lundi 16 juin 2014 à 14:03

    Il faut destituer Hollande avant qu'il ne soit trop tard.

  • M362321 le lundi 16 juin 2014 à 13:09

    Ca retourne sa petite veste pour sauver les meubles ... trop tard, 25% de FN et ce n'est que le début.

  • lasoudr2 le lundi 16 juin 2014 à 12:46

    Si Hollande avait fait ce qu'il a dit lorsqu'il était de gauche, on n'en serait pas là!

  • M8412500 le lundi 16 juin 2014 à 12:37

    je ne suis pas ps mais ce président doit se faire respecter c'est le peuple qui lui a mis au pouvoir pour 5ans si ils décident de le virer il a encore 3ans donc peuple de trouillard soyez respectueux de la FRANCE parce que c'est lui qui la représente actuellement et non vous

  • b.renie le lundi 16 juin 2014 à 10:29

    Tous ces députés ne sont conscients que de leur réélection. De l'avenir de la France, des hémorragies mortelles dont souffre son économie dont les effets se répercutent sur la population de base ils ne se préoccupent pas. On en est plus aux choix mais à l'urgence de la remise en ordre du pays. Les extrêmes gauche/droite appelés FRONTS sont de doux rêveurs qui conduisent le pays non pas à la faillite : c'est fait, mais à la banqueroute donc à la situation de la Grèce qui nous guette.

  • SuRaCtA le lundi 16 juin 2014 à 10:15

    A élire n'importe qui, ca devient n'importe quoi ce pays...

  • M7361806 le lundi 16 juin 2014 à 09:38

    Vous avez voulu un président qui travaille au rabais, ne vous inquiétez pas si vous avez un fonctionnaire qui une fois titularisé ne branle plus rien !

  • 300CH le lundi 16 juin 2014 à 09:21

    'J'savois ben que, j'aurions not tour !'